Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

Henri GODSDEELarchitecte1910

Styles

Éclectisme
Néo-Renaissance

Inventaire(s)

  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Etterbeek (DMS-DML - 1994-1997)

Recherches et rédaction

1993-1995

id

Urban : 14969
voir plus

Description

Maison datant de 1910, présentant des modifications par rapport au plan déposé par l'arch. Henri GODSDEEL.

Façade pignon à gradinsPignon dont les rampants sont étagés en escalier, à la manière de gradins. en briques, traversée par des bandeauxÉlément horizontal, soit en saillie et de section rectangulaire, soit dans le plan de la façade. de pierre à hauteur d'appuiAppui de fenêtre. Élément d’ordinaire en pierre, limitant une baie vers le bas. et d'imposteUn élément dit en imposte se situe à hauteur du sommet des piédroits. Imposte de menuiserie ou jour d’imposte. Ouverture dans la partie supérieure du dormant d’une menuiserie., de trois niveaux et deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade.. R.d.ch. éclairé par une porte accostée d'un tripletGroupement de trois baies. Les deux latérales, identiques, sont différentes de la baie centrale, d’ordinaire plus vaste. à divisions de pierre, le tout sous poutrelle (au plan, une entrée piétonne en plein cintreUn élément est dit en plein cintre lorsqu’il est cintré en demi-cercle. jouxtant une porte cochère à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. surbaissé). BaiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. rect. sous linteau métalliquePoutrelle métallique de profil en I, utilisée comme linteau, souvent agrémentée de rosettes en tôle découpée. déchargé par un arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. de briques aux étages. Deux baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. rect. géminées au lieu des trois baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. cintrées initialement prévues au pignonPartie supérieure d’un mur-pignon, parallèle aux fermes de charpenterie, correspondant à la hauteur du comble. Il possède des rampants de formes variées : droits, chantournés, etc..

Sources

Archives
ACEtt./TP 1212 (1910).

Arbres remarquables à proximité