L'anc. « r. Flore » a été créée en 1903 (plan général d'alignement du quartier du Solbosch). Devenue à partir de 1948 la r. Ernest Havaux (du nom d'un résistant fusillé en 1942), elle prend naissance dans la r. de Theux pour aboutir dans la r. de l'Orient à l'angle de la r. du Grand Duc.

Les 1res constructions remontent à 1908. L'urbanisation se poursuit jusqu'en 1914. L' artère présente donc un caractère relativement homogène, avec des bâtiments de style éclectique conventionnels, généralement de trois niveaux et deux travées de largeur inégale. Quelques maisons construites dans les années 1920 perpétuent cet aspect traditionnel, tandis que le haut de la rue voit la construction en 1928-1929 de quatre maisons caractéristiques de l'entre-deux-guerres : il s'agit des nos 28 (1928), 30 (1929, arch. Edgard GIOT) et 32, 34 (maisons jumelées de 1929). Seule « tache » dans la rue, le no 17, immeuble à appartements érigé en 1953. L'impulsion constructive de la rue a été donnée par H. Verhulst, qui fait construire en 1908 la 1re maison de la rue (No 21), qu'il complète par une écurie (1909) et des hangars (1913). Dans la suite, il fera également construire les nos 19 (1910), 36 et 38 (1913), 15-17 (maison et mur de clôture, 1921) et l'immeuble à l'angle de la r. de l'Orient (1921).
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
AR 21.07.1903, 31.07.1903.
ACEtt./TP 3893 (1908), 1234 (1909), 1212 (1910), 4875, 5450 (1913), 749, 1413 (1921), 2161 (1928), 3442, 4318 et 4319 (1929).
RC 1948, p. 112.

Ouvrages

MEIRE, R. J., Histoire d'Etterbeek, Musin, Bruxelles, 1981, pp.86, 125.