Typologie(s)

hôpital/clinique
chapelle

Intervenant(s)

Jean STILLEMANSingénieur-architecte1909

VAN MEERBEEKentrepreneur1909

Styles

Néo-roman
Éclectisme

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Etterbeek (DMS-DML - 1994-1997)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

1993-1995

id

Urban : 13971
voir plus

Description

Afin de remplacer l'hôpital provisoire dont le service était assuré à l'hospice Jourdan par une communauté de sœurs noires de Hal (voir av. des Casernes), la construction d'un nouvel hôpital est décrétée en 1907 sous l'administration du bourgmestre Nestor Plissart.

Jean STILLEMANS, ingénieur directeur des travaux de la commune dresse les plans de quatre pavillonsLe toit en pavillon est un toit à quatre versants droits couvrant un corps de bâtiment de plan sensiblement carré. La lucarne en pavillon est une lucarne dont le toit est en pavillon., de la salle d'opération, des galeries d'accès et du mur de clôture. Les travaux sont adjugés le 3 mars 1909 à Hilaire Dufour, de Saint-Gilles. Commencés le 15 avril 1909, ils dureront environ deux ans. L'hôpital sera ouvert le 5 octobre 1911.

Les bâtiments sont construits en style éclectique et se présentent sous la forme de longs volumes rect. sous bâtièreToit à deux versants. de zinc. Façades en briques d'un niveau sur soubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. en pierre bleue. La construction de la chapelle, de style néo-romanLe style néo-roman (à partir de 1850 environ) est une tendance architecturale mettant à l’honneur les formes inspirées du moyen-âge roman., est confiée quant à elle à l'entrepreneur VAN MEERBEEK. Commencée le 15 février 1910, elle est consacrée le 8 novembre 1911.
Les installations seront complétées dans les années 1950-1960 par un long couloir couvert médian, reliant les différents bâtiments ainsi qu'une nouvelle aile érigée au sq. Docteur Jean Joly (no 2).
Enfin, un nouveau bâtiment de l'institut médico-chirurgical d'Etterbeek (quartier opératoire et salle de réanimation) est construit perpendiculairement à la r. de Haerne, d'après des plans de 1978 de l'arch. Robert MAHIEU. Un pavillonLe toit en pavillon est un toit à quatre versants droits couvrant un corps de bâtiment de plan sensiblement carré. La lucarne en pavillon est une lucarne dont le toit est en pavillon. polygonal, destiné à l'accueil d'urgence, y est joint.

Sources

Archives

ACEtt/TP 3056 (1978).
 
Ouvrages
DE PAUW, L. F., La vallée du Maelbeek avec monographie d'Etterbeek, Hayez, Bruxelles, 1914, pp. 230-231.
MEIRE, R. J., Histoire d'Etterbeek, Musin, Bruxelles, 1981, p. 88.

Périodiques
Leven te Etterbeek. La Vie etterbeekoise, 50, 1982, pp. 12-13.

Arbres remarquables à proximité