Courte rue située entre la ch. Saint-Pierre et la pl. Van Meyel, portant le nom d'un membre de la résistance etterbeekoise, fusillé en 1944.

Constituait la partie S. de la r. Sainte-Gertrude au début du XIXe s. Après la construction de l'église Sainte-Gertrude et de la pl. Van Meyel en 1887, la rue reçut son tracé act. et porta le nom de « r. de l'Église ». En 1913, elle fut élargie et rebaptisée « r. du Parvis ».

La plupart des immeubles datent du dern. quart du XIXe ou du début du XXe s., excepté le no 1 (1956). Principalement de style éclectique, côté impair d'inspiration néo-classique et côté pair de trois ou quatre niveaux et deux ou trois travées, quelquefois avec devanture commerciale ; parmi les constructions les plus remarquables : les nos 3-5, 7-9 (1912, arch. Edmond ABS) à légère tendance Art nouveau et le no 13 (1913, arch. Edmond SERNEELS).

Beaucoup de maisons remaniées, tel le no 8 de trois niveaux et trois travées, belles clefs, transformé en 1982. Immeuble d'angle relativement bien conservé au no 17 (ch. Saint-Pierre) de trois niveaux et trois plus une travées (1913, arch. GOOVAERTS).
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives

ACEtt/TP 440 (1912), 4688, 4933, 5189 (1913), 2423 (1956), Reg. d'entrée 3349 (1982)
AGR 487.
AR 31.12.1880.
RC 1912, p. 8, 1913, p. 7, 1948, p. 112.