Reliant le quartier de la Chasse (ch. de Wavre) à la pl. Saint-Pierre, l'ouverture de l'avenue est décrétée en 1871, suivant le plan d'alignement imaginé par Victor Besme ; elle n'est établie en avenue qu'entre 1906 et 1910.

Coupée par la pl. des Acacias, l'av. de la Chasse s'ouvre sur la g. et détermine l'emplacement de la statue de Constantin MEUNIER (1831-1905), œuvre du sculpteur DE VALÉRIOLA (voir pl. des Acacias).

En 1906, il n'y a aucune construction, excepté quelques maisons voisines de la pl. des Acacias, comme les nos 75-77 (1904, arch. ED. BOURNONVILLE), 79 (1901), 81 (1900, arch. ED. BOURNONVILLE) de type néoclassique, ainsi que les nos 68 (1905) et 70 (1905, arch. Henri CARON), 83 (1901), 85 (1901, arch. ED. BOURNONVILLE) et 87 (1900) de même qu'une maison à l'angle de la r. Colonnel Van Gele. Au no 133-135, construction datant de 1898 appartenant anc. à la r. des Bleuets (act. r. Général Wangermée).

Cette artère est réaménagée en 1953, dans l'intention d'y faire une voie "très roulante" (suppression du terre-plein central, aménagement des voies de tram dans l'axe...) entre la porte de Tervueren et le pont du Germoir.

Le ler tronçon est bordé de maisons construites dans les années 1925, de style éclectique ou moderniste, dont le r.d.ch. a très souvent été modifié vers 1950, pour laisser la place à un commerce. Le no 41 (1923, arch. Léon JANLET) donne un bel exemple de style moderniste inspiré par l'Art Déco (avec garage r. des Érables, n"28, 30).
Les nos 46 et 48 construits par le même architecte en 1926, pourvus sur plan d'une décoration Art Déco.
Signalons deux ensembles de maisons de style moderniste les nos 53 et 55 (1926, arch. Constant ROSTENNE) et 57 à 63, quatre maisons datant de 1925.
Remarquons encore les nos 3, 5 et 7 construits en 1921 sur les plans de l'arch. Robert ALLARD, comprenant un immeuble et une salle de « spectacles cinématographiques » contenant 662 places communiquant avec le no 6, rue des Champs.
Aux nos 13-15 (et r. des Champs no 12), un autre cinéma, « Le Léopold Palace », construit sur les plans de l'arch. Jean FINNÉ en 1924. Immeuble de l'entre-deux-guerres de cinq niveaux et quatre travées sous toiture en terrasse ; r.d.ch., aujourd'hui transformé et étages présentant deux oriels surmontés d'un balcon dans les travées latérales.
Les ateliers du maître-verrier Pierre MAJÉRUS, au no 54, ont été bâtis en plusieurs étapes. En 1920, construction du mur de clôture à front de l'avenue, d'un garage à g. et d'un hangar dans le fond à dr. ; en 1921, 2e hangar à côté du 1er et en 1924, construction d'un magasin précédant le hangar de dr. ; en 1932, construction de nouveaux ateliers entre le garage et le magasin.

Le 2e tronçon, plus riche, compte de belles demeures de style Beaux-Arts reprises dans un tissu hétéroclite de style éclectique caractéristique du début du XXe s. ou radicalement moderne tels que les nos 94, 96, immeuble construit en 1964.
De style éclectique à tendance classique, les nos 101 (1908, arch. Fernand LEFEVRE), 103-105, 107 (1908), 109 (1907), 111 (1908), 152 (1909), 158 (signé en façade «ARTHUR FRANCOIS/ARCHTE TELEPNE 9827»), 160, 197 (1906, arch. VAN MULDER), 225 et 227-229 (1911, arch. Georges BORGERS).
Datant du début du XXe s., maisons à façade de briques alternées de pierre, parfois agrémentée d'éléments Art nouveau tels les nos 119 (1909), 121-123 et 125 (1907), 128 (1911) et 130 (1913, arch. J. M. FINNÉ), 145 (1910), 147 (1910), 149, 163 (à l'angle de l'av. des Coquelicots nos 2), 170 et 172, 173 (1908, arch. Henri GODSDEEL) signé en façade, 175-177 (1908, arch. Edmond ABS), 176 (1908), 190, 192 et 194 (1910, arch. Ernest DEVROYE), 191 (1910), 199 (1908), 200 (1913, arch. William SAUBERT), 201 (1906, arch. VAN MULDER), 205 (1905, VAN MULDER), 221 (1912, E. DE NEVE), 237 (1906).
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives

AR 06.12.1871.
AGR 507, bis.
ACEtt/TP 8452 (1898), 10776, 10796 (1900), 12007, 12187, 12912 (1901), 16731 (1904), 178, 17937, 18168 (1905), 94, 183, 1193 (1906), 2688, 3229 (1907), 92, 274, 454, 3738, 4008, 4023, 4322, 4364 (1908), 1596, 1780 (1909), 70, 403, 422, 1480 (1910), 617, 2564, 2888 (1911), 3928 (1912), 4096, 6466 (1913), 448, 8593, 8742 (1920), 798, 1297 (1921), 2513, 2651 (1922), 4725 (1923), 706, 4782, 5958 (1924), 6040, 6824 (1925), 8152, 8412 (1926), 1796 (1932), Reg. d'entrée 1643 (1964).
RC 1906, p. 8, 1908, p. 9.
Collection cartes postales Dexia Banque

Ouvrages

CRUNELLE, M., DEBLIECK, D., VAUTHIER, E., et al., Inventaire des salles de cinéma de la Région de Bruxelles, Service de Monuments et Sites, Bruxelles, 1994, fiche no 102.
MEIRE, R. J., Histoire d'Etterbeek, Musin, Bruxelles, 1981, p. 112.