Liaison rectiligne entre l'av. de Tervueren et l'av. de la Chevalerie longeant le parc du Cinquantenaire.

Créée à la fin du XIXe s., lors de l'aménagement de l'av. de Tervueren, elle est dénommée av. des Germains (voir intro).

L'artère est bordée par des maisons de maître de style éclectique, principalement de trois ou quatre niveaux et deux ou trois travées, précédées d'un jardin ou d'une allée clôturés par des grilles en ferronnerie. Quelques immeubles à appartements des années 1970 rompent l'homogénéité.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
AR 06.02.1896.