Typologie(s)

maison ou immeuble de rapport

Intervenant(s)

Styles

Néoclassicisme

Inventaire(s)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

Recherches et rédaction

2016

id

Urban : 31387
voir plus

Description

Maison perpendiculaire, de trois niveaux plus entresol et jadis trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. étroites ; autrefois à façade-pignon à consolesPièce de pierre, de bois ou de métal partiellement engagée dans un mur et portant un élément en surplomb. La console se distingue du corbeau par ses dimensions plus grandes et par le fait qu’elle s’inscrit grosso modo dans un triangle rectangle. La console désigne également des éléments non porteurs, mais apparentés d’un point de vue formel à une console. renversées, avec ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général. axial et pignon en deux registresAlignement horizontal de baies sur un pignon. ajouré d’une baieOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. chantournée entre oculiJour de forme circulaire, ovale ou polygonale. et sous pseudo-fronton, comme en témoignent la bâtièreToit à deux versants. à croupeUne croupe est un versant de toit qui réunit les deux pans principaux d’un toit à leur extrémité. Contrairement à la croupette, la croupe descend aussi bas que les pans principaux. frontale et, à l’arrière, la façade-pignon à oreilles sous pinacleAmortissement élancé de plan carré ou polygonal..

Reconstruite suivant le nouvel alignement en 1845, façade néoclassique sous corniche, enduite et peinte, de deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. seulement, avec un demi-niveau supplémentaire. Aux étages, fenêtres rectangulaires de hauteur dégressive, appui saillant profilé et garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse, une porte-fenêtre, une gaine d'ascenseur... en fonteFer riche en carbone, moulé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des colonnettes, des cache-boulins. Contrairement au fer forgé, la fonte est cassante et résiste mal à la flexion.. CordonCorps de moulure horizontal, à rôle purement décoratif, situé sur une partie quelconque d’une composition. d’architrave, friseBande horizontale, décorée ou non, située au milieu de l’entablement. Par extension, suite d’ornements en bande horizontale. et corniche denticulée à mutulesModillons de l’ordre dorique. Éléments décoratifs en forme de dé assez plat, répétés sous une corniche..
Rez-de-chaussée commercial dès l’origine; devanture de 1934, revêtue de marbriteCommercialisée au début des années 1920, la marbrite est un verre opacifié et coloré dans la masse, de teintes variées, parfois veiné. et de métal et ouverte d’une porte cintrée entre deux vitrines. Lettrage caractéristique «ORFEVRA», de la fin des années 1930. Actuellement transformé.

Sources

Archives
AVB/TP 15925 (1845), 42219 (1934).