Vous voyez cet objet en preview en tant qu'administrateur du site.

Typologie(s)

hôtel particulier

Intervenant(s)

A. ENGELS1826

Styles

Néoclassicisme

Inventaire(s)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

Recherches et rédaction

2016

id

Urban : 32738
voir plus

Description

Imposante maison de maître de style néoclassique, comptant trois niveaux et demi, de hauteur dégressive, et quatre travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. sous bâtièreToit à deux versants., construite sur les plans de l’architecte A. Engels en 1826.

À l’origine, façade enduite, à refendsLe refend est un canal dans un parement, accusant ou simulant le tracé de joints d'un appareil à bossages. au rez-de-chaussée, actuellement cimentée au-dessus du soubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. de pierre blanche décapé et ajouré d’ouvertures de cave grillagées. Dans la travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. gauche plus large et en léger ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général., portail rectangulaire en pierre blanche, accosté de pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. sous entablementCouronnement horizontal qui se compose d’une architrave, d’une frise puis d’une corniche. Les façades sont d’ordinaire coiffées d’un entablement. On peut également trouver un petit entablement au-dessus d’une baie ou d’une lucarne.. Fenêtres rectangulaires, celles du rez-de-chaussée grillagées et précédées d’appuis saillants, celles des étages à encadrement à filets et appuisAppui de fenêtre. Élément d’ordinaire en pierre, limitant une baie vers le bas. formant cordon. Niveau supérieur souligné à l’origine par une architraveMoulure inférieure de l’entablement, située sous la frise. moulurée, éclairé de petits jours1. Ouverture vitrée dans une menuiserie ou baie de petite dimension; 2. Vide autour duquel se développent certains escaliers tournants. rectangulaires alternant avec les cache-boulins; corniche profilée largement débordante, à mutulesModillons de l’ordre dorique. Éléments décoratifs en forme de dé assez plat, répétés sous une corniche. dans le ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général.. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. de bois anciens partiellement conservés; garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse, une porte-fenêtre, une gaine d'ascenseur... en fonteFer riche en carbone, moulé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des colonnettes, des cache-boulins. Contrairement au fer forgé, la fonte est cassante et résiste mal à la flexion. probablement plus récents.


Sources

Archives
AVB/TP 12470 (1826).