Typologie(s)

immeuble de bureaux
rez-de-chaussée commercial

Intervenant(s)

D. PEETERSarchitecte1873

Styles

Éclectisme

Inventaire(s)

  • Inventaire du patrimoine monumental de la Belgique. Bruxelles Pentagone (1989-1993)
  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2016

id

Urban : 32387
voir plus

Description

À l’angle de la rue des Hirondelles, immeuble élevé en style éclectique par l’architecte D. Peeters en 1873.

Siège en 1922 du journal « La Nation belge» et, à partir de 1957, du journal «La Meuse» pour lequel diverses transformations furent effectuées à l’extérieur et à l’intérieur.

Façade principale de trois niveaux et trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade., aujourd’hui cimentée aux étages éclairés par des fenêtres rectangulaire prises, par travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade., dans un panneau continuUn élément est dit continu s’il règne sur toute la largeur de l’élévation ou sur plusieurs travées. en creux; au premier étage, garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. individuels en fer remplaçant un balcon continuUn élément est dit continu s’il règne sur toute la largeur de l’élévation ou sur plusieurs travées. ; au troisième étage, dans les travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. latérales, portes-fenêtres écourtées en fenêtres dont l’appui a été rehaussé au-dessus d’un panneau. ArchitraveMoulure inférieure de l’entablement, située sous la frise., friseBande horizontale, décorée ou non, située au milieu de l’entablement. Par extension, suite d’ornements en bande horizontale. aveugleUn élément est dit aveugle lorsqu’il est dénué d’ouverture. Une baie aveugle est un élément construit sans ouverture, imitant une porte ou une fenêtre. et corniche denticulée, interrompue par un frontonCouronnement de forme triangulaire ou courbe, à tympan et cadre mouluré formé de corniches. courbe percé d’un œil-de-bœuf. Rez-de-chaussée occupé autrefois par deux magasins avec entrée individuelle, surmontés d’un niveau entresolé. État actuel datant de 1958.
Façade latérale similaire, de quatre niveaux et de deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. aux étages, reconstruite en 1922.

Sources

Archives
AVB/TP 18052 (1873), 27840 (1922), 64768 (1957-1958).

Arbres remarquables à proximité