Essentiellement implantée sur le territoire de Jette, en bordure de la ligne de chemin de fer de ceinture ouest, la place Maurice De Moor consiste en un carrefour desservant la rue du même nom, ainsi que la rue du Pannenhuys, à cheval sur la frontière communale, et la rue Rosalie Uyttenhove, sur Jette.

Ouverte vers 1905, dans la foulée de la création du boulevard Émile Bockstael, la place est, comme la rue du même nom, baptisée en hommage à un industriel laekenois né en 1851.

Sur Laeken, l’îlot qu’elle borde, délimité par les rues du Pannenhuys et Maurice De Moor, a été occupé par diverses industries, directement reliées au chemin de fer via une voie de raccordement: une usine de stérilisation de beurre et margarine en 1896 et, plus tard, les Établissements D’Haeseleer (faïences, verreries, porcelaines) côté rue du Pannenhuys et la Compagnie Générale des Asphaltes côté rue De Moor.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
AVB/PP 3374 (vers 1900).
AVB/TP Laeken 4447 (1896), Laeken 4491 (1905), 65418 (1926), 39092 (1931).

Ouvrages
VAN KRIEKINGE, D., Essai de toponymie laekenoise, Laeken, 1995, s.p.
VAN NIEUWENHUYSEN, P., Toponymie van Laken (thèse de doctorat en Philologie germanique), UCL, Louvain-la-Neuve, 1998, p. 1422.

Périodiques
Almanach du Commerce et de l’Industrie, «Maurice De Moor (place)», 1907.