L’avenue du Championnat est une artère au tracé irrégulier qui relie les avenues de Marathon et des Athlètes, contournant le stade Roi Baudouin. L’avenue du Football y débute au sud.

L’artère a été tracée en vue de l’Exposition universelle et internationale de Bruxelles 1935, dont le plan général fut dressé par les ingénieurs P. Gillet et Lefèvre, en collaboration avec l’architecte en chef Joseph Van Neck. Lors de l’événement, elle présentait un tracé en arc de cercle suivant la courbe du stade, inauguré en 1930, jusqu’à une place rectangulaire ouvrant sur une avenue Coloniale, perpendiculaire au boulevard du Centenaire.

L’artère fut baptisée par arrêté du Collège de la Ville de Bruxelles du 02.09.1930. Comme d’autres rues proches du stade Roi Baudouin, son nom renvoie au sport.

C’est à l’occasion de l’Expo 58 que l’avenue adopte un tracé irrégulier, desservant la section de la Belgique Joyeuse. Après l’événement, celle-ci est remplacée par le Meli Park, qui cède lui-même la place à Bruparck en 1988. Ce complexe de loisirs comprend notamment le parc aquatique Océade et les cinémas Kinepolis, que longe l’avenue du Championnat. À noter qu’au carrefour avec l’avenue de Marathon
se trouvait la ferme d’Osseghem, qui remontait au moins au XIIe siècle. L’édifice, composé de corps entourant une cour rectangulaire, fut démoli peu avant l’exposition de 1935.

Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
AVB/TP 91748 (1987), 94073 (1987).

Ouvrages
GUILLAUME, A., MEGANCK, M., Atlas du sous-sol archéologique de la région de Bruxelles. 24. Laeken, Direction des Monuments et des Sites – Musées royaux d’Art et d’Histoire, Bruxelles, 2012, pp. 88-90.
Le livre d’or de l’Exposition universelle et internationale Bruxelles 1935, Comité exécutif de l’exposition, Bruxelles.
VAN NIEUWENHUYSEN, P., Toponymie van Laken (thèse de doctorat en Philologie germanique), UCL, Louvain-la-Neuve, 1998, p. 1141.