Typologie(s)

immeuble à appartements
maison d’habitation

Intervenant(s)

Jos. VERSTRAETENarchitecte1941

Styles

Art Déco

Recherches et rédaction

2018

id

Urban : 38485
voir plus

Description

Ensemble de deux habitations – immeuble à appartements et maison unifamiliale – d’influence Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., architecte Jos. Verstraeten, 1941. Signature sur le soubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. du no34 «J.VERSTRAETEN / ARCHITECTE 1941».

Bâtiments de trois niveaux sous toit plat. Façades en briques jaunes, rehaussées de zones enduites, de simili-pierreEnduit dont la couleur et la texture imitent la pierre de manière très convaincante, avec généralement des joints factices remplis de mortier gris. blanche et de pierre bleue. Portes flanquées d’une fenêtre, toutes deux à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. en plein cintreUn élément est dit en plein cintre lorsqu’il est cintré en demi-cercle..
Clôture des jardinets modifiée.

Au no32, élévation symétrique de quatre travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade., les axiales traitées en avant-corps de plan en demi-ovale passant la corniche. Porche d’entrée dans-œuvre sur plan triangulaire. Aux étages, étroites fenêtres jumelées par trois. EntablementCouronnement horizontal qui se compose d’une architrave, d’une frise puis d’une corniche. Les façades sont d’ordinaire coiffées d’un entablement. On peut également trouver un petit entablement au-dessus d’une baie ou d’une lucarne. à ressautsSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général.. En travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. latérales, entrées de garage dans le soubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue.; portes-fenêtres devancées d’un balcon accolé à l’avant-corps et à angle extérieur cintré; parapetUn parapet en maçonnerie est un muret servant de garde-corps. de briques dresséesBriques posées verticalement dans une maçonnerie. aujourd’hui peintes, surligné d’une grille d’appui. Portes de garage à hublots et huisserie du rez-de-chaussée conservées; porte piétonne vitrée à grilles à croisillons.
À l’intérieur, à l’origine, deux appartements en miroir par niveau.

Au no34, étroite façade d’une travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade.. Au premier, logette à peine saillante en simili-pierreEnduit dont la couleur et la texture imitent la pierre de manière très convaincante, avec généralement des joints factices remplis de mortier gris. blanche, sur corbeauxPièce de pierre ou de bois partiellement engagée dans un mur et portant une charge. Le corbeau se distingue de la console par sa petite taille, il porte généralement un élément en faible saillie. D’autre part, sa section verticale est sensiblement carrée ou rectangulaire. et sous toiture débordante à trois pans. Façade à couronnement trapézoïdal. HuisserieMenuiseries qui s’ouvrent et se ferment, c’est-à-dire les portes et les fenêtres. Par extension, le terme désigne également les fenêtres à châssis dormants. remplacée.
À l’intérieur, à l’origine, cuisine à l’avant, salle à manger à l’arrière. Deux chambres par étage.

Sources

Archives
AVB/TP 67800 (1941).

Arbres remarquables à proximité