Typologie(s)

pont

Intervenant(s)

Marie-Eliane HAVENITHarchitecte1957

Jean STUYVAERTarchitecte1957

GROUPE NAbureau d'architectes1957

Styles

Modernisme

Inventaire(s)

  • Inventaire du patrimoine d'ingénierie (2011)
  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Scientifique
  • Technique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2016

id

Urban : 37969
voir plus

Description

Reliant l’avenue de Meysse à celle de Madrid, passerelle piétonne enjambant l’autoroute A12, dessinée par les architectes Paul-Émile Vincent, Éliane Havenith et Jean Stuyvaert (Groupe NA) et construite vers 1957.

Ouvrage en béton et métal, conçu pour mener les piétons depuis les parkings situés à l’est de l’avenue de Meysse ou depuis le terminus du tram à l’Expo 58, via la porte de l’Esplanade.

Passerelle de béton à minces piles trapézoïdales portant des poutrelles de béton également et un tablier en dalles préfabriquées. Escaliers à structure métallique composée de poutrelles en boomerang formant limons crémaillères pour des marches de béton. Garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. et rampes métalliques à barreaux horizontaux et supports triangulaires.

À l’origine, la passerelle enjambait l’avenue de Meysse; elle fut raccourcie avant 1971. À ses deux extrémités, elle présentait deux escaliers, nord et sud. Cinq escaliers sud desservent le terminus du tram, tandis qu’un sixième prend place entre l’avenue de Madrid et l’autoroute.

Sources

Archives
Archives ISACF La Cambre, fonds Vincent.

Ouvrages
BALAU, R., BURNIAT, P., CAREZ, Ch., La Cambre [re]visite l’Expo 58, ENSAV et ISACF – La Cambre, Bruxelles, 2009, p. 22.
Exposition de Bruxelles 1958. L’architecture, les jardins et l’éclairage, Mémorial officiel de l'Exposition universelle et internationale de Bruxelles de 1958, Bruxelles, 1958.