Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

Jacques DE NEYERarchitecte1956

Styles

Modernisme

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2018

id

Urban : 38506
voir plus

Description

Maison bourgeoise moderniste de type bel-étage, de composition asymétriqueDans l'inventaire, une façade est dite de composition asymétrique lorsqu’elle compte deux travées inégales. À Bruxelles, ce type de façade s’élève souvent sur trois niveaux. La travée principale est d’ordinaire mise en évidence par un ressaut, par un ou plusieurs balcons et par un décor plus élaboré. Les caves, d’ordinaire à demi enterrées, se marquent en façade par un soubassement élevé., architecte Jacques De Neyer, 1956.

Façade en briques de «ton ivoire», rehaussée de pierre bleue. Porte dans-œuvre à ébrasement biais. Travée principaleTravée la plus large de l’élévation, marquée par un ressaut et une décoration plus abondante. Les façades de composition asymétrique comportent d'ordinaire une travée principale. en retrait. Porte de garage flanquée d’un pan de mur en moellonsPierres grossièrement équarries mises en œuvre dans une maçonnerie. de grèsTerre cuite de texture serrée, légèrement vitrifiée, glaçurée ou non. Le grès désigne également une famille de pierres composées de silice.. Fenêtres en bandeauÉlément horizontal, soit en saillie et de section rectangulaire, soit dans le plan de la façade. bordées de planches de kambala. Corniche recouverte de PVC. Portes pleines conservées, la piétonne flanquée d’une fenêtre grillée et dotée d’une poignée métallique en boomerang.

À l’intérieur, cage d’escalier de plan ovale. Au bel-étage, à l’avant, living ouvrant, à droite, sur un «coin de feu».

Sources

Archives
AVB/TP 67654 (1956).