Reliant en ligne droite le rond-point de l'Étoile à l'avenue Jeanne, l'avenue des Courses est partagée entre les territoires d'Ixelles et de Bruxelles. Seuls les nos 29 à 37 sont situés sur ce dernier.

L'avenue des Courses est intégrée à la voirie d'Ixelles par arrêté royal du 14.09.1892. Une partie de la voirie est annexée par la Ville par arrêté royal du 23.03.1907. Elle doit probablement son nom à l'Hippodrome, jamais réalisé, que l'inspecteur-voyer Victor Besme avait prévu au Solbosch, grosso modo à l'emplacement de l'actuel campus de l'ULB, dans son Plan d'ensemble pour l'extension et l'embellissement de l'agglomération bruxelloise de 1865.

Sur le territoire bruxellois, l'avenue des Courses offre aujourd'hui un caractère disparate – dépendances de l'avenue Franklin Roosevelt et vaste immeuble de flats dépendant de l'Université libre de Bruxelles (no 29) – qui ne laisse que peu soupçonner la physionomie initiale de l'avenue. Celle-ci était essentiellement constituée de villas jumelées à caractère pittoresque, édifiées entre 1898 et 1928 et toutes détruites, à l'exception du no 35 (architecte Godsdeel), aujourd'hui transformée. Parmi ces villas, citons, au no 37, la Villa Majolica, conçue par l'architecte Ernest Delune en 1898. Elle est agrandie et transformée en café-restaurant en 1910, à l'occasion de l'Exposition universelle (architecte Ed. Legraive). En 1928, le bâtiment fait place à un garage agrémenté d'une petite tourelle, dépendant d'un hôtel particulier (architecte Paul Bonduelle) situé au no 30 de l'avenue Franklin Roosevelt (voir ce no). À l'angle avec l'avenue Jeanne se situait en outre autrefois la maison-atelier du peintre Fernand Khnopff, détruite en 1938-1940 (voir avenue Jeanne).
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
AVB/TP 35 : 31324 (1923) ; 37 : 9669 (1898-1910), 35464 (1928).
ACI/TP Historique des rues (1925).

Ouvrages
MOUTURY, S., CORDEIRO, P., HEYMANS, V., Les quartiers Franklin Roosevelt et Vert Chasseur, Cellule du Patrimoine historique, Ville de Bruxelles, Bruxelles, 1998, s.p.