Typologie(s)

hôtel particulier

Intervenant(s)

INCONNU - ONBEKEND1927

J.-B. MEDAETSentrepreneur1875

Styles

Néoclassicisme

Recherches et rédaction

2016-2017

id

Urban : 37524
voir plus

Description

Hôtel particulier de style néoclassique, entrepreneur J. B. Medaets, 1875.

Élévation de quatre travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade.. Un seul étage prévu à l’origine, le deuxième ajouté en cours de construction ou plus tard, le troisième étage et la toiture mansardée aménagés en 1927. Rez-de-chaussée à bossages. Porte cochère à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. en plein cintre, surmontée d’un balcon à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en fonteFer riche en carbone, moulé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des colonnettes, des cache-boulins. Contrairement au fer forgé, la fonte est cassante et résiste mal à la flexion.. Fenêtres des étages à encadrement à crossettesRessauts décoratifs situés aux angles d’un élément tel qu’un encadrement., celles du premier sous corniche. Porte conservée: vantaux à joursOuverture vitrée dans une menuiserie ou baie de petite dimension. grillés à corniche cintrée, traverseÉlément horizontal divisant une baie ou pièce horizontale d'une menuiserie. denticulée et jour d’imposte à petit-bois en médaillonCartouche rond ou ovale.. Corniche originelle (remploi en 1927).

À l’arrière, dépendance de deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. et deux niveaux sous petit pignonPartie supérieure d’un mur-pignon, parallèle aux fermes de charpenterie, correspondant à la hauteur du comble. Il possède des rampants de formes variées : droits, chantournés, etc. axial à oculusJour de forme circulaire, ovale ou polygonale..

Sources

Archives
AVB/TP Laeken 852 (1875), 27550 (1922), 52898 (1927).