Typologie(s)

maison ou immeuble de rapport

Intervenant(s)

G. MARÉCHAL1866

Styles

Éclectisme
Néoclassicisme

Inventaire(s)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

Recherches et rédaction

id

Urban : 36946
voir plus

Description

Ensemble de maisons plurifamiliales s’étendant jusqu’à la rue aux Laines, nos 67-83, construit sur les plans de l’architecte G. Maréchal de 1866.

Réalisation initiale de la société «l’immobilière Bruxelloise», première importante société de logements à Bruxelles, fondée en 1865 pour l’assainissement des quartiers insalubres et la construction d’habitations ouvrières alternatives dans le Pentagone (voir aussi rue du Vautour, nos 30-66 et rue de la Senne, nos 2 à 28). À l’origine, dix maisons plurifamiliales — cinq vers la rue de Montserrat et cinq vers la rue aux Laines — de quatre niveaux dont un entresolé, avec toiture mansardée, dont huit à corps simple, de trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. et deux en double corpsUn bâtiment est dit en double corps lorsqu'il présente, au rez-de-chaussée, deux rangées de pièces séparées par un couloir axial., de cinq travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade.. L’intérieur d’îlot était occupé par I’«Asile Saint-Louis et Sainte-Agathe», démoli en même temps que deux maisons rue de Montserrat.

Façades initialement enduites et peintes, pourvues d’un sobre décor stuqué, revêtues aujourd’hui d’un nouveau parementRevêtement de la face extérieure d’un mur. de briques, à l’exception de celle du n° 62, rue de Montserrat. Façades ajourées de baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. rectangulaires, animées de cordonsCorps de moulure horizontal, à rôle purement décoratif, situé sur une partie quelconque d’une composition. et dotées d’un couronnement classique. Vers la rue aux Laines, exhaussement d’un quatrième niveau à l’emplacement de la toiture mansardée. Vers la rue de Montserrat, maisons rénovées en neuf logements sociaux par la société coopérative «ASSAM-Sorelo», sur les plans du bureau d’architecte GUS (D. Graux, F. Terlinden, G. Van Hamme); achevées en 1977.

Sources

Archives
AVB/TP 9875 (1866).