Typologie(s)

rez-de-chaussée commercial
maison bourgeoise

Intervenant(s)

Julien WALCKIERSarchitecte1904

Styles

Néogothique

Inventaire(s)

  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Etterbeek (DMS-DML - 1994-1997)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique

Recherches et rédaction

1993-1995

id

Urban : 13936
voir plus

Description

Ensemble de deux maisons commerciales semblables de style néogothiqueLe style néogothique (à partir de 1860 environ) est une tendance architecturale mettant à l’honneur les formes ogivales et verticales issues du moyen-âge gothique. Le style néo-Tudor s’inspire plus particulièrement du style gothique teinté de Renaissance qui fleurit en Angleterre sous le règne des Tudors. construites d'après une demande de permis de bâtir de 1904 selon les plans de l'arch. J. WALCKIERS.

Façades-pignons en briques rouges de deux niveaux et une travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. inscrite, aux étages, dans un panneau en creux de largeur dégressive surmonté d'un arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. Tudor. Au 1er étage du no 5, porte-fenêtre encadrée de deux joursOuverture vitrée dans une menuiserie ou baie de petite dimension., précédée d'un balcon au garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en ferronnerieÉléments en fer d’une construction, qu’ils soient en fer forgé, en fonte ou dans un autre matériau ferreux.. Un seul linteau métalliquePoutrelle métallique de profil en I, utilisée comme linteau, souvent agrémentée de rosettes en tôle découpée. en I sous trois tympansEspace, décoré ou non, circonscrit par un fronton ou un arc de décharge. brisés.
Au no 7, large porte-fenêtre rect. derrière un balconnet encadrée par deux panneaux en creux. Les deux pignons à gradinsPignon dont les rampants sont étagés en escalier, à la manière de gradins. sont ajourés d'une fenêtre passante sous linteauÉlément rectiligne d’un seul tenant, en pierre, bois, béton ou métal, couvrant une baie. droit. AncresPièce métallique apparente ou noyée dans l’enduit de façade, fixée à l’extrémité d’un tirant en fer pour solidariser les murs et les planchers. Il existe des ancres purement décoratives, non reliées à des tirants. décoratives en ferronnerieÉléments en fer d’une construction, qu’ils soient en fer forgé, en fonte ou dans un autre matériau ferreux.. R.d.ch. complètement transformés.

Sources

Archives

ACEtt/TP 16656 (1904), Reg. d'entrée 1010 (1953), 1508 (1962), 2917 (1977).