Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

Styles

Néo-Renaissance flamande
Éclectisme

Recherches et rédaction

1993-1995

id

Urban : 10520
voir plus

Description

Maison bourgeoise datée de 1903, de style néo-Renaissance flamandeLe style Renaissance flamande (XVIe s.) mêle des éléments inspirés de la Renaissance italienne à l’héritage architectural médiéval local. Le style néo-Renaissance flamande (de 1860 à 1914 environ) cherche à ressusciter cette architecture, à la faveur de l’émergence du nationalisme belge. Il se caractérise par des élévations en briques et pierres et des formes caractéristiques (pignons, tourelles, logettes)..

Élévation de trois niveaux sur caves hautesSous-sol à demi enterré, surélevant le rez-de-chaussée., sous bâtièreToit à deux versants. de tuiles. Deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. de largeur inégale, la travée d'honneurTravée principale d’un immeuble particulièrement fastueux. en ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général. et couronnée d'une lucarne-pignonLucarne dont le devant triangulaire évoque un pignon. à gradins. Façade en briques rouges animée par de nombreuses bandes en pierre bleue avec pointes de diamantBossage comptant plusieurs facettes, comme la pointe d’un diamant. ou en briques blanches. SoubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. en pierre bleue à bossages. Porte dans encadrement à coussinetsPierres de taille formant saillie profilée dans l’embrasure de la baie. Ils sont situés au sommet des piédroits et portent un linteau ou un arc. et harpesLes harpes sont une superposition d’éléments dont la tête est alternativement courte et longue. médianes en pointe de diamantBossage comptant plusieurs facettes, comme la pointe d’un diamant., surmontée d'une fenêtre cintrée en dessus de porteUne fenêtre est dite en dessus de porte lorsqu’elle surmonte une porte sans être directement en contact avec elle : la porte est séparée de la fenêtre par un petit pan de mur ou par un entablement ; porte et fenêtre possèdent chacune un encadrement propre. à clefClaveau central d’un arc ou d’une plate-bande. Il s’agit d’un élément architectonique. Le terme s'utilise également pour des éléments purement décoratifs qui évoquent une clef à rôle structurel. et sommiersLes sommiers sont les deux premiers claveaux d’un arc, portant directement sur les piédroits.. Succession de baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. en tripletGroupement de trois baies. Les deux latérales, identiques, sont différentes de la baie centrale, d’ordinaire plus vaste. à montants à panneaux en pierre bleue, sous arc de déchargeArc noyé dans un mur plein, qui surmonte généralement un linteau ou un autre couvrement et sert à le soulager. cintré en briques blanches aux 1er et 2niveaux. Ouverture supérieure en anse de panierUn élément est dit en anse de panier lorsqu’il est cintré en demi-ovale.. Ouvertures secondaires bombées soulignées d'allègesPartie de mur située sous l’appui de fenêtre. La table d’allège est une table située sous l’appui de fenêtre. ayant perdu leur décor. Travée d'honneurTravée principale d’un immeuble particulièrement fastueux. animée de balconnets ou balcons sur consolesPièce de pierre, de bois ou de métal partiellement engagée dans un mur et portant un élément en surplomb. La console se distingue du corbeau par ses dimensions plus grandes et par le fait qu’elle s’inscrit grosso modo dans un triangle rectangle. La console désigne également des éléments non porteurs, mais apparentés d’un point de vue formel à une console., à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en ferronnerieÉléments en fer d’une construction, qu’ils soient en fer forgé, en fonte ou dans un autre matériau ferreux. insérés dans des montants en pierre bleue. Niveau d'entablementLe niveau d’entablement concerne un entablement à frise ajourée de fenêtres et constituant ainsi un demi-niveau. à trous de boulin. Lucarne-pignonLucarne dont le devant triangulaire évoque un pignon. passante à aileronsÉlément décoratif ordinairement enroulé en S et terminé en volutes, qui s’inscrit dans un angle et forme un adoucissement. percée d'une fenêtre en plein cintreUn élément est dit en plein cintre lorsqu’il est cintré en demi-cercle..

Sources

Archives
ACSJ/Urb./TP 6480 (1903).