Petite rue rectiligne reliant les rues Saint-Hubert et Père Eudore Devroye, construite au début des années 1920.

Elle porte le nom d'un soldat de la Première Guerre mondiale mort de ses blessures à Woluwe-Saint-Pierre, le 1er mai 1919.

Les constructions, hétérogènes, datent de la première moitié du XXe siècle, à l'exception de deux immeubles d'angle à appartements de 1950 : no 1, architecte Defalque, no 2, architecte E.F. Dusculier Saint Simon.

Côté pair se trouvent principalement des constructions des années 1920 : nos 4 et 6, ensemble de deux maisons agencées en miroir, teintées d'éléments Art Déco, 1925, nos 12 (1927), 14 et 16 (1925), trois maisons de l'entrepreneur Jos Van Deuren, les deux dernières étant identiques. Façades en briques avec éléments en simili-pierre blanche. Au deuxième niveau, logette trapézoïdale (no 12) ou bow-window (nos 14, 16) couronnés par une terrasse à garde-corps en ferronnerie. Au no 12, porte cochère, soubassement de moellons et menuiserie d'origine avec petits-bois dans l'imposte. Au no 10, habitation, pour et vraisemblablement par le même entrepreneur Jos Van Deuren, de 1935 transformée en 1951 en maison de rapport.

L'extrémité sud du côté pair est caractérisé par des maisons des années 1940 : no 18, architecte Georges Legros, 1940 ; no 20, architecte P. Lippens, 1944 et no 22, architecte Léopold Huybrechts, 1946. Ces dernières maisons furent réalisées pour l'entrepreneur Jos Van Deuren.

La première moitié du côté impair est composée d'habitations de type bel-étage, datant de la fin des années 1940 et du début des années 1950 : no 3, architecte Frank L. Jansen, 1950°; no 5, architecte Louis Spreutels, 1949, no 13, architecte Marcel Callie, 1949, avec éléments empruntés au vocabulaire architectural classique, no 15, architecte André Soenens, 1956. La seconde moitié de ce côté est bordé d'habitations des années 1920-1930.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
ACWSP/Urb. : 604 (1950) ; : 602 (1950), 84 (2001) ; : 818 (1950) ; 4 et : 45 (1925) ; : 484 (1949) ; 10 : 120 (1935), 559 (1951) ; 12 : 71 (1927) ; 13 : 563 (1949) ; 14 et 16 : 74 (1925) ; 15 : 316 (1956) ; 18 : 51 (1940) ; 20 : 14 (1944) ; 22 : 121 (1946).