Croisant en son milieu l'avenue Eugène Plasky, la rue du Saphir relie l'avenue Milcamps au boulevard Auguste Reyers.

Elle se situe dans le quartier dit de Linthout, dont le plan de voiries est dressé en 1903-1904 par l'ingénieur communal des Travaux Octave Houssa et approuvé par l'arrêté royal du 24.06.1904 puis définitivement par celui du 21.04.1906, en même temps que ceux des trois autres nouveaux quartiers de Schaerbeek – Monrose, de la Vallée Josaphat et Monplaisir-Helmet. Comme plusieurs voiries du quartier de Linthout, la rue porte le nom d'une pierre précieuse ou fine.

Percée durant la Première Guerre mondiale, la rue du Saphir est essentiellement constituée de maisons unifamiliales et d'immeubles à appartements aux lignes modernistes, édifiés entre 1932 et la fin des années 1960.

Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
ACS/TP 241.
ACS/TP Caisse V, plans 9 et 15.

ACS/TP Infrastructure 229.

Cartes / plans
HOUSSA, O., Plan des transformations de la commune de Schaerbeek, 1903 (Maison des Arts de Schaerbeek).
HOUSSA, O., Plan no2. Commune de Schaerbeek. Quartier de Linthout. Projet d'avenues et rues nouvelles, 26.09.1904 (ACS/TP).