La rue de Potter relie la rue d'Aerschot à la rue de Brabant.

Large de dix mètres, l'artère est percée en 1858. Elle est baptisée en l'honneur de Louis Joseph Antoine de Potter (Bruges, 1786-1859), journaliste et homme politique qui fut membre du Gouvernement provisoire constitué suite à la Révolution belge.

Résidentielle, l'artère est essentiellement bâtie de maisons de style néoclassique, érigées dès la fin des années 1850 et durant les deux décennies suivantes, souvent en ensemble. La plupart d'entre elles ont été remaniées au cours du temps. Pointons un ensemble de style éclectique des années 1900, à l'angle de la rue de Brabant côté impair (voir nos37 à 47). De ce côté, l'intérieur d'îlot est largement occupé par les bâtiments des anciens laboratoires Coutelier puis Bios, implantés dans les années 1910 et accessibles par les nos11-13, 31 et 33-35, ainsi que par le no174-176 rue d'Aerschot.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
ACS/Urb. 67-11-19.

Ouvrages
CULOT, M. [dir.], Schaerbeek. Inventaire visuel de l'architecture industrielle à Bruxelles, AAM, Bruxelles, 1980-1982, fiche 67.
DEKOSTER, J.-A., Les rues de Schaerbeek, Bruxelles, 1981, p. 34.
VAN BEMMEL, E., Histoire de Saint-Josse-ten-Noode et de Schaerbeek, éditeur E. Van Bemmel, Saint-Josse-ten-Noode, 1869, p. 204.

Cartes / plans
POPP, P. C., Atlas du Royaume de Belgique, plan parcellaire de la commune de Schaerbeek, vers 1858.
BESME, V., Plan parcellaire des environs de Bruxelles, Saint-Josse-ten-Noode et Schaerbeek, 1867.
Plan de la commune de Schaerbeek 1876, Institut géographique national.