Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

G. HEBBELYNCKarchitecte1910-1913

Styles

Éclectisme

Recherches et rédaction

2010-2012

id

Urban : 20333
voir plus

Description

Maison bourgeoise de style éclectique, dessinée par l'architecte G. Hebbelynck, qui reçut une mention spéciale lors du concours de façades organisé par la Commune en 1913.

Élévation de trois niveaux, sous fausse mansarde ultérieure. Façade en briques crème, rehaussée de briques jaunes et de pierre blanche. Étages flanqués de pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. enserrant la corniche. Aux premier et dernier niveaux, fenêtres jumelées respectivement par trois et quatre; linteauxÉlément rectiligne d’un seul tenant, en pierre, bois, béton ou métal, couvrant une baie. denticulés. Au deuxième, deux baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. en plein cintreUn élément est dit en plein cintre lorsqu’il est cintré en demi-cercle. à clé; arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. en ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général. doublé d'une archivolteMouluration disposée sur le front de l’arc. Le corps de moulures qui compose l’archivolte est de faible ampleur, moins complexe que celui de la corniche., sur bandeauÉlément horizontal, soit en saillie et de section rectangulaire, soit dans le plan de la façade. denticulé. À gauche, porte-fenêtre ouvrant sur un balcon à trois consolesPièce de pierre, de bois ou de métal partiellement engagée dans un mur et portant un élément en surplomb. La console se distingue du corbeau par ses dimensions plus grandes et par le fait qu’elle s’inscrit grosso modo dans un triangle rectangle. La console désigne également des éléments non porteurs, mais apparentés d’un point de vue formel à une console. et garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en fonteFer riche en carbone, moulé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des colonnettes, des cache-boulins. Contrairement au fer forgé, la fonte est cassante et résiste mal à la flexion.. HuisserieMenuiseries qui s’ouvrent et se ferment, c’est-à-dire les portes et les fenêtres. Par extension, le terme désigne également les fenêtres à châssis dormants. remplacée.

 

Sources

Archives
ACS/Bulletin communal de Schaerbeek, 1913, p. 523.

Périodiques
CHARLE, G., «Le Concours de Façades de Schaerbeek», L'Émulation, 12, 1913, pp. 93-94.

Arbres remarquables à proximité