Reliant le carrefour formé par l'avenue Princesse Élisabeth et la rue Nicolas Defrêcheux à l'avenue Mon Plaisir, la rue Georges Garnir est coupée par la rue Max Roos.


Située dans le quartier dit Monplaisir-Helmet, elle est antérieure au plan de voiries de ce dernier, définitivement approuvé par l’arrêté royal du 21.04.1906. La rue est établie sur une portion d'un ancien chemin sinueux qui apparaît sur le plan dressé par Jacques de Deventer vers 1550-1565. Dénommé ensuite chemin no 12 puis rue des Meuniers, il reliait le village de Schaerbeek, à hauteur de la future chaussée de Haecht, au chemin de fer de Bruxelles-Malines. C’est en vertu de l'arrêté royal du 04.10.1882 que la portion de la rue des Meuniers correspondant aux actuelles rues Nicolas Defrêcheux et Georges Garnir est élargie et redressée.

Comme plusieurs artères du quartier, la rue porte le nom d'un écrivain belge (Mons, 1868 – Saint-Josse-ten-Noode, 1939), dont le prénom s’orthographie normalement sans s final. La dénomination lui est attribuée en séance du Collège communal du 10.11.1911.

Les plus anciennes constructions de l’artère, quelques maisons néoclassiques, sont élevées vers 1880 le long de ce qui était encore la rue des Meuniers. La rue est ensuite bâtie en grande partie dans le premier quart du XXe siècle, de maisons de style éclectique, tel le no 34, conçu par l'architecte Antoine Laenen pour l'industriel Max Roos en 1913 (voir ce numéro). Dans les années 1920 sont édifiés quelques bâtiments, comme les nos 13-17 et 26, deux immeubles d'angle de style Beaux-Arts eux aussi conçus par Laenen pour Roos (voir rue Max Roos nos29 et 22). Sur les parcelles restées vierges prennent encore place en 1936 un immeuble d'angle moderniste conçu par l'architecte Victor Broos (no22-24), ainsi que quelques bâtiments dans les années 1940 et 1960.

Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
ACS/Urb. 22-24: 117-22.
ACS/TP Infrastructure 90.
Maison des Arts de Schaerbeek/fonds local.


Cartes / plans
DE DEVENTER, J., Plan de Schaerbeek et de Saint-Josse-ten-Noode, 1550-1565.
Atlas des chemins vicinaux de Schaerbeek
, début des années 1840.