Typologie(s)

maison bourgeoise
atelier (artisanat)

Intervenant(s)

Joseph DIONGREarchitecte1912

Styles

Néo-Renaissance

Inventaire(s)

  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Schaerbeek (Apeb - 2010-2015)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2013-2014

id

Urban : 22700
voir plus

Description

Maison bourgeoise de style néo-RenaissanceLe style néo-Renaissance (de 1860 à 1914 environ) puise son inspiration dans l'architecture de la Renaissance, un courant artistique né en Italie au XVe siècle qui cherchait à ressusciter l’architecture de l'Antiquité gréco-romaine., architecte Joseph Diongre, conçue en 1911 et millésimée «1912» au sommet de l'élévation. Elle est érigée pour le menuisier-entrepreneur Léon Gicart, qui disposait d'un vaste atelier arrière, antérieur à la maison.

Élévation symétrique de trois niveaux, en briques orange et pierre blanche. BaiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. du rez-de-chaussée à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. en anse de panierUn élément est dit en anse de panier lorsqu’il est cintré en demi-ovale.. Logette axiale en menuiserieÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC., sur cul-de-lampe; angles en terme féminin. La logette sert d'assiseRang d’éléments de même hauteur posés de niveau dans une maçonnerie. L’assise désigne également la plate-forme d’un balcon ou d'une logette, portée d’ordinaire par des consoles et sur laquelle repose le garde-corps. à une terrasse à désÉléments de pierre de section sensiblement carrée ou rectangulaire, disposés généralement aux angles d’un balcon. et balustradeGarde-corps composé de balustres, c’est-à-dire de petits supports en répétition, généralement profilés et de section circulaire. en bois ornée d'une tablePetite surface plane décorative, carrée ou rectangulaire. En menuiserie, on utilisera plus volontiers le terme panneau. portant les attributs du menuisier, une équerre et un compas. Versant à rue du toit en pente raide et ajouré de cinq lucarnesOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. à frontonCouronnement de forme triangulaire ou courbe, à tympan et cadre mouluré formé de corniches., l'axiale en pierre et passante, portant le millésime. Fenêtres à clefClaveau central d’un arc ou d’une plate-bande. Il s’agit d’un élément architectonique. Le terme s'utilise également pour des éléments purement décoratifs qui évoquent une clef à rôle structurel. et corniche, certaines sous bas-relief. MenuiserieÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC. majoritairement conservée; porte cochère, châssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. à petits-bois et à traverseÉlément horizontal divisant une baie ou pièce horizontale d'une menuiserie. denticulée, remplacés dans les lucarnesOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres..


Sources

Archives
ACS/Urb. 99-13.

Périodiques
«Maison avec atelier, Rue Fraikin, Schaerbeek », Album de la Maison Moderne, 5e année, pl. 2.
«Maison située rue Fraikin à Bruxelles», Vers l'Art¸ janvier 1913, pl. 218-219.

Arbres remarquables à proximité