Typologie(s)

maison d’habitation

Intervenant(s)

Joseph ERREMUSentrepreneur1886

Styles

Éclectisme

Recherches et rédaction

1997-2004

id

Urban : 3425
voir plus

Description

Petite maison de style éclectique, d'une seule travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. sur deux niveaux, par l'entrepreneur Joseph Erremus, 1886.

R.d.ch. percé d'une vitrine flanquée d'une porte sous friseBande horizontale, décorée ou non, située au milieu de l’entablement. Par extension, suite d’ornements en bande horizontale. à tablesPetite surface plane décorative, carrée ou rectangulaire. En menuiserie, on utilisera plus volontiers le terme panneau. et corniche en bois. Au 1er étage, en briques rouges, fenêtre à arcStructure appareillée de couvrement, cintrée selon un profil donné. surbaisséUn élément est dit surbaissé lorsqu’il est cintré en arc de cercle inférieur au demi-cercle. inscrite dans un encadrement saillant. EntablementCouronnement horizontal qui se compose d’une architrave, d’une frise puis d’une corniche. Les façades sont d’ordinaire coiffées d’un entablement. On peut également trouver un petit entablement au-dessus d’une baie ou d’une lucarne. à friseBande horizontale, décorée ou non, située au milieu de l’entablement. Par extension, suite d’ornements en bande horizontale. de tablesPetite surface plane décorative, carrée ou rectangulaire. En menuiserie, on utilisera plus volontiers le terme panneau. rect. saillantes frappées d'un cache-boulin en mascaronDécor sculpté figurant un visage humain ou un masque., souligné par trois assisesRang d’éléments de même hauteur posés de niveau dans une maçonnerie. L’assise désigne également la plate-forme d’un balcon ou d'une logette, portée d’ordinaire par des consoles et sur laquelle repose le garde-corps. de briques en redents ; corniche en bois à denticules et modillonsÉléments décoratifs de forme quelconque, répétés sous une corniche.. Toiture mansardée en 1903, percée d'une lucarneOuvrage construit sur un toit et permettant d’éclairer le comble par une ou plusieurs fenêtres. sommée d'un frontonCouronnement de forme triangulaire ou courbe, à tympan et cadre mouluré formé de corniches..

Sources

Archives
ACSG/Urb. 1148 (1886), 305 (1903).

Arbres remarquables à proximité