La r. de Prague relie le carrefour formé par les r. Vanderschrick et d'Andenne à la r. Théodore Verhaegen, selon un tracé nord-sud.

Créée par l'AR du 07.01.1863, la r. est bâtie de maisons modestes, essentiellement de style néoclassique, érigées entre 1871 et 1898. Bon nombre d'entre elles ont subi de lourdes modifications.


Numéros ne figurant pas en notice : 1-1a, 3 et r. Vanderschrick 48 : ensemble de trois maisons néoclassiques, 1877, le no 1-1a formant l'angle ; 4-6 : large immeuble de rapport, 1873, exhaussé d'un niveau et act. recouvert de briquettes ; 7,: ensemble de deux maisons néoclassiques, 1874, act. parées de briquettes ; 8 : immeuble de rapport de style Art Déco, arch. Louis Deltombe, 1937, marqué par un oriel de plan polygonal ; 10 : maison d'inspiration néoclassique, 1876 ; 11, 13, 15, 17 : ensemble de quatre petites maisons d'inspiration néoclassique, 1871, les nos 11 et 17  act. recouverts de briquettes ; 12, 14 : ensemble de deux maisons éclectiques à façade polychrome, identiques à l'origine, 1893, le no 12 exhaussé d'un niveau ; 16 : maison néoclassique, 1876, exhaussée d'un niveau en 1921 ; 18 : maison néoclassique, 1879, act. recouverte de briquettes ; 20 : mur de clôture et petit bâtiment arrière ; 21, 23, 25 : ensemble de trois maisons néoclassiques, identiques à l'origine, 1874, le no 21 act. paré de briquettes, le no 25 exhaussé d'un niveau ; 22, 24 : ensemble de deux maisons néoclassiques identiques à l'origine, 1870, le no 22 transformé en 1926 et exhaussé par la suite, le no 24 act. paré de briquettes ; 26, 28, 30, 29 : ensemble de quatre maisons néoclassiques, 1871, les trois 1res act. recouvertes de briquettes, le no 29, situé en face du no 26, act. déroché ; 33 : maison à l'origine d'inspiration néoclassique, 1872, transformée et recouverte de briquettes en 1947 ; 34 : maison d'inspiration néoclassique, 1888 ; 35 : maison néoclassique, 1872, entrepreneurs Justin et Joseph Toujours, act. recouverte de briquettes ; 36 : maison éclectique à façade polychrome, 1892. Façade en briques rouges, égayée de carreaux de ciment coloré. Porte d'origine sous imposte à vitraux ; 37 : maison néoclassique, 1872, entrepreneurs Justin et Joseph Toujours ; 38 : immeuble de rapport, 1953, sur parcelle traversante avec le no 27 r. de Lisbonne, résultant d'une profonde transformation d'une maison de 1892 ; 39 : maison néoclassique, 1874, à r.d.ch. anc. percé d'une vitrine ; 40 : maison de style éclectique, couronnée par une lucarne-pignon, 1898, arch. L. Gilles (selon De Keyser, G., 1996), act. recouverte de briquettes ; 41 : maison néoclassique, 1874, exhaussée ultérieurement ; 43-45 et r. Franz Gailliard 22 : immeuble de rapport d'angle, à r.d.ch. commercial, anc. de style néoclassique, 1876, remanié ultérieurement ; 44 : maison de style néoclassique, 1898, percée d'une vitrine au r.d.ch. ; 46, 48 : deux maisons d'inspiration néoclassique, resp. 1891 et 1893, exhaussées d'un niveau en 1927 ; 55 : maison éclectique d'inspiration néoclassique, 1912 ; 56, 58 : voir nos 52, 54 ; 60, 62, 64 : ensemble de trois maisons d'inspiration néoclassique, 1885, le no 60 déroché, le no 62 exhaussé d'un niveau en 1928 et recouvert de briquettes, le no 64 percé d'une porte de garage et amputé de son balcon en 1965 ; 61 : maison d'inspiration néoclassique, entrepreneur Henri d'Ours, 1893, exhaussée d'un niveau en 1903 ; 63 : maison éclectique, 1913, arch. Gaston Ide, exhaussée d'un niveau en 1936 ; 65 : maison néoclassique, 1879, arch. Albert Gérard, act. dérochée. R.d.ch. anc. commercial ; 66-66a : immeuble d'inspiration néoclassique, 1900, à l'angle de la r. Théodore Verhaegen, exhaussé d'un niveau en 1935 ; 67, 69 : ensemble de deux maisons néoclassiques, à l'angle de la r. Théodore Verhaegen, 1879, le no 67 modifié au r.d.ch., le no 69 lourdement modifié en 1954 : recouvrement de briquettes et percement d'une haute baie à la dern. travée.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Périodiques
DONS, R., « Obbrussel-st-Gilles et son réseau de communications. Des origines à 1900 environ », Cahiers bruxellois, t. XXVIII, 1987, p. 25.
DONS, R., « A propos du Fort de Monterey à Obbrussel-Saint-Gilles (Bruxelles) 1672-1782 », Le Folklore brabançon, 245, p. 58.

Archives des numéros ne figurant pas en notice
ACSG/Urb. 1-1a,: 4334 (1877) ; 4-6 : 2168 (1873) ; 7-9 : 2351 (1874) ; 8 : 60 (1937) ; 10 : 3856 (1876) ; 11, 13, 15, 17 : 1176 (1871) ; 12, 14 : 3227 (1893) ; 16 : 3521 (1876), 90 (1921) ; 18 : 6070 (1879) ; 21, 23, 25 : 2340 (1874) ; 22, 24 : 718 (1870) , 22 : 111 (1926) ; 26, 28, 30, 29 : 1358 (1871) ; 33 : 1461 (1872), 52 (1947) ; 34 : 1817 (1888) ; 35 : 1468 (1872) ; 36 : 2947 (1892) ; 37 : 1780 (1872) ; 38 : 3075 (1892), 13 (1953) ; 39 : 2233 (1874) ; 40 : – (1898) ; 41 : 2345 (1874) ; 43-45 : 3546 (1876) ; 44 : 1509 (1898) ; 46 : 2762 (1891) ; 48 : 3223 (1893) ; 46, 48 : 429, 428 (1927) ; 55 : 208 (1912) ; 60, 62, 64 : 819 (1885) ; 61 : 3441 (1893), 155 (1903) ; 62 : 56 (1928) ; 63 : 49 (1913), 201 (1936) ; 64 : 6610 (1965) ; 65 : 5087 (1879) ; 66-66a : 2250 (1900), 236 (1935) ; 67, 69 : 14895 (1879) ; 69 : 138 (1954).