Anc. nommée r. de Ratisbonne, la rue est rebaptisée après la Première Guerre mondiale, tout comme les autres rues de Saint-Gilles dont le nom présente un lien avec l'Allemagne. Orientée nord-est sud-ouest, elle relie la r. d'Andenne au carrefour formé par les r. de Prague, Dethy et Franz Gailliard. Tracée suivant l'AR du 31.08.1868, la rue est ouverte en 1874. Elle aligne des maisons de style néoclassique ou éclectique à façade polychrome, conçues entre 1874 et 1901. Certaines d'entre elles ont subi d'importantes modifications au cours du temps.

Numéros ne figurant pas en notice 
: : maison anc. d'inspiration néoclassique, 1874 (selon De Keyser, G., 1996), édifiée avec le no 57 rue d'Andenne, act. recouverte de briquettes ; 2, 4 : ensemble de deux maisons néoclassiques, 1874, le no 2 à l'angle de la r. d'Andenne ;: maison d'inspiration néoclassique, 1896 ; 7 : maison néoclassique, 1877. 4e niveau sous mansarde et balcons axiaux de plan cintré, ajoutés en 1929 ; : maison néoclassique, 1877, act. recouverte de briquettes ; : maison néoclassique, 1877, act. recouverte de briquettes ; 10 : maison anc. néoclassique, 1883, exhaussée en 1928 de deux niveaux sous mansarde. Atelier arrière, 1921, anc. fabrique de chaussures ; 11, 13 : ensemble de deux maisons jumelles d'inspiration néoclassique, 1901 ; 15 : maison, 1875, act. recouverte de briquettes ; 17 : maison néoclassique, 1878, act. recouverte de briquettes ; 19 : maison néoclassique, 1879 ; 20 : maison de style néoclassique, arch. Gustave Ghysels et entrepreneurs Jean et Pierre Carsoel, 1889. Balcons axiaux modifiés ; 21 : maison néoclassique, 1876, exhaussée d'un étage en 1928 ; 22 : maison anc. d'inspiration néoclassique, 1887, percée d'une porte de garage et recouverte de briquettes en 1984 ; 23 : maison néoclassique, 1890 ; 24 : maison, 1887, surhaussée d'un niveau en 1936, percée d'une porte de garage en 1986 ; 25 : mur de clôture fermant la parcelle traversante du no 36 r. de Prague ; 27 : immeuble de rapport, 1953, sur parcelle traversante avec le no 38 r. de Prague, où il remplace une maison de 1892 ; 29 : mur de clôture ; 31-31a : immeuble d'angle d'inspiration néoclassique, 1898, à r.d.ch. commercial.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Ouvrages
EYLENBOSCH, A., Lebrun, G., Dictionnaire raisonné des rues de Saint-Gilles, éd. Les Rencontres Saint-Gilloises, Bruxelles, 1989, p. 208.

Archives des numéros ne figurant pas en notice
ACSG/Urb.1 : – (1874) ; 2, 4 : 2544 (1874) ; 6 : 640 (1896) ; 7 : 4466 (1877), 16 (1929) ; 8 : 4447 (1877) ; 9 : 4274 (1877) ; 10 : 173 (1883), 140 (1921), 421 (1928) ; 11, 13 : 29 (1901) ; 15 : 2854 (1875) ; 17 : 4881 (1878) ; 19 : 6160 (1879) ; 20 : 2161 (1889) ; 21 : 3867 (1876), 35 (1928) ; 22 : 1624 (1887), 47 (1984) ; 23 : 2537 (1890) ; 24 : 1687 (1887), 339 (1936), 24 (1986) ; 27 : voir r. de Prague 38 : 3075 (1892), 13 (1953) ; 31-31a : 1262 (1898).