Relie la r. de l'Hôtel des Monnaies à la r. du Lycée. Tracée dans le cadre du plan d'aménagement de la r. de l'Hôtel des Monnaies, suivant l'AR du 19.10.1868. Deux impasses situées à proximité, dénommées Michie et Nelissen, disparaissent la même année. Dénommée en hommage aux frères Steens, propriétaires.

Son bâti est édifié entre 1868 et 1906. Très homogène, il est majoritairement constitué de maisons d'esprit néoclassique, de composition asymétrique. Cette cohérence ancienne s'est estompée aujourd'hui : les nos 2 à 30, édifiés pour les frères Steens entre 1868 et 1874, sont détruits pour être remplacés par l'École Peter Pan (voir r. de la Rhétorique 9-19) ; les nos 11 à 19, de 1891, sont remplacés par le bâtiment de la RTT (voir no 11).

Nos ne figurant pas en notice : 2 à 30 : voir r. de la Rhétorique 9-19 ; 21 : maison néoclassique, entrepreneur Pierre Hanicq, 1889, act. parementée de briquettes ; 32 : maison de style éclectique, 1906, A. De Cock, act. parementée de briquettes ; 34 : petite maison éclectique à façade polychrome, 1895 ; 36 : maison éclectique, 1894, parementée de briquettes et percée d'un garage en 1948 ; 38 : maison d'inspiration néoclassique, 1894, surhaussée en 1930 et ayant perdu ses ferronnerie et huisserie originelles ; 40, 42 : ensemble de deux maisons néoclassiques, 1892, surhaussées en 1937 ; 44 : maison d'esprit néoclassique, 1892, surhaussée en 1929 et en 1955.

Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
ACSG/TP (fonds non classé).

Archives des numéros ne figurant pas en notice
ACSG/Urb. 21 : 2303 (1889) ; 32 : 146 (1906) ; 34 : 140 (1895) ; 36 : 3514 (1894), 35 (1948) ; 38 : 3591 (1894), 299 (1930) ; 40, 42 : 3979 (1892), 289 (1937) ; 44 : 2980 (1892), 382 (1929), 29 (1955).