Typologie(s)

maison bourgeoise

Intervenant(s)

Gérard MARÉCHALarchitecte1874

Styles

Néoclassicisme

Recherches et rédaction

1997-2004

id

Urban : 1515
voir plus

Description

Maison néoclassique de composition symétriqueDans l'inventaire, une façade est dite de composition symétrique lorsqu’elle compte trois travées égales. À Bruxelles, ce type de façade s’élève souvent sur trois niveaux de hauteur dégressive. La travée axiale est d’ordinaire mise en évidence par un ressaut, par un ou plusieurs balcons et par un décor plus élaboré., constitutive d'un ensemble de cinq maisons avec les nos 55, 57, 59 et l'immeuble d'angle 61 et r. Jourdan 50. Arch. Gérard Maréchal, 1874.

Les maisons de l'ensemble ont subi d'importantes modifications : le no 55 est doté d'un bow-windowDe l’anglais bow (arc dans le sens d’arqué, courbé) et window (fenêtre). Le bow-window apparaît avec l’Art nouveau. Il s’agit d’un élément en surplomb qui s’intègre par son plan cintré à la façade. Il se différencie de la logette, d’ordinaire de plan rectangulaire et qui paraît appliquée sur la façade. Le bow-window peut occuper plusieurs niveaux. de plan chantournéUn élément est dit chantourné lorsque sa forme alterne courbe et contre-courbe. de 1925 par l'arch. Albert Callewaert, le no 57 surhaussé et remodelé en 1934 en style moderniste par l'arch. Georges Verlant, le no 59 parementé de briquettesLes briquettes sont des plaques de terre cuite, de faible épaisseur, imitant des briques, appliquées sur une façade pré-existante. Elles ne sont pas, en principe, utilisées pour des constructions neuves, mais plutôt pour des rénovations qui visent à donner l’aspect d’une maçonnerie de briques de parement à une façade existante., le no 61 et r. Jourdan 50 surhaussé d'un niveau en 1942.

Au no 53, baieOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. axiale du 1er étage sous frontonCouronnement de forme triangulaire ou courbe, à tympan et cadre mouluré formé de corniches.. Balcons de taille dégressive en travée principaleTravée la plus large de l’élévation, marquée par un ressaut et une décoration plus abondante. Les façades de composition asymétrique comportent d'ordinaire une travée principale.. HuisserieMenuiseries qui s’ouvrent et se ferment, c’est-à-dire les portes et les fenêtres. Par extension, le terme désigne également les fenêtres à châssis dormants. d'origine.

Sources

Archives
ACSG/Urb. 53 à 61 : 2505 (1874) ; 55 : 1293 (1925) ; 57 : 258 (1934) ; 61 : 24 (1942).

Arbres remarquables à proximité