Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Large artère portant le nom d'un des bourgmestres de la commune, qui exerça son mandat de 1882 à 1893, l'avenue est située dans l'axe du quartier Sud, édifié sur un plan d'alignement ratifié par l'AR du 27.04.1892. Elle relie la barrière de Saint-Gilles à la pl. Van Meenen.

Elle est essentiellement constituée d'immeubles de commerce et de rapport du début du XXs., certains relevant de l'Art nouveau, la plupart marqués par l'éclectisme, comme le no 11 de 1902, caractérisé par un entablement garni de carreaux de ciment, le no 17 de 1902 et le no 21 de 1903, avec brisis établi en 1989. Ces derniers ont tous trois conservé leur devanture commerciale d'origine. Le bâti est resté très homogène, malgré la présence d'une construction marquée par le modernisme, au no 25, conçue en 1977 par l'arch. Fritz Bilsen, en remplacement d'une maison de 1906, ainsi qu'aux nos 26 et 28, de deux immeubles à appartements de style post-moderne, dessinés par l'arch. Renaut Dumont de Chassart en 1997, construits en vis-à-vis de part et d'autre du passage menant à la station de métro Horta.

Sources

Archives
ACSG/Urb. 11 : 278 (1902) ; 17 : 156 (1902) ; 21 : 46 (1906), 156 (1989) ; 25 : 189 (1906), 58 (1977) ; 26, 28 : 66 (1997).

Ouvrages
BERNIER, F., Monographie de Saint-Gilles-lez-Bruxelles, P. Weissenbruch, Bruxelles, 1904, p. 58.

BLONDIAU, G., SOBIESKI, Ch. (dir.), Ensembles urbains et architecturaux à Saint-Gilles, Service des Monuments et Sites - Commune de Saint-Gilles, s.l., 1999, pp. 16-19.
EYLENBOSCH, A., LEBRUN, G., Dictionnaire raisonné des rues de Saint-Gilles, Les Rencontres Saint-Gilloises, Bruxelles, 1989, p. 241.
VANDEWATTYNE, C., (dir.), Saint-Gilles : de la porte de Hal à la prison, Service des Monuments et Sites de la Région de Bruxelles-Capitale, Bruxelles, 1997 (Bruxelles, ville d'art et d'histoire, 21), p. 42.

Divers
Collection de Dexia Banque.