La rue Lens, parallèle à l'avenue Louise, relie la rue Lesbroussart à la rue Dautzenberg, partagée entre les territoires de Bruxelles et d'Ixelles. Ce partage correspond à la division numéros pairs (Ixelles) / numéros impairs (Bruxelles).

La création de la rue est définitivement ratifiée par un plan du 23.04.1870 de l'inspecteur-voyer des faubourgs de Bruxelles, Victor Besme. Son tracé reprend grosso modo celui d'un ancien sentier, dit « de l'Ermitage », qui menait au château de l'Ermitage situé autrefois entre les rues Dautzenberg et Gachard.

Anciennement appelée rue du Fontainier, la rue Lens est rebaptisée en séance du Conseil communal de Bruxelles du 04.12.1874, en souvenir d'Andries Cornelis Lens (1739-1822), peintre anversois d'histoire, de sujets religieux et de portraits, et théoricien néoclassique.

Depuis sa création, la rue Lens s'inscrit comme une artère de service de l'avenue Louise. La majorité de ses parcelles sont traversantes avec la prestigieuse avenue, sur lesquelles prennent place tout d'abord des remises et des écuries, souvent doublées d'une habitation pour domestique ou cocher, transformées ou reconstruites par la suite en garages pour automobiles. Au no 29, un bâtiment à usage d'écuries de style éclectique (architecte Émile Janlet, 1896) en dépendance d'un hôtel de maître avenue Louise (no 226 construit suivant le même permis et détruit en 1936). Dès la fin des années 1930 et surtout dans l'après-guerre, la rue Lens suit l'évolution de l'avenue Louise : les gabarits deviennent plus importants, des bureaux s'installent, ou encore des parkings prennent la place des anciennes constructions, générant un aspect malheureux de « dents creuses ».

Cette rue est soumise au plan particulier d'aménagement (PPA) approuvé par l'arrêté royal du 07.07.1970, portant sur l'avenue Louise et ses rues adjacentes. Ce plan prévoit, bien avant son classement, le maintien de l'hôtel Solvay, dont les écuries se trouvent au no 27.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
AVB/TP 5497 (1870), 95811 (1870-1880) ; 29 : 2216 (1896) ; AVB/PP 1540 (1858), 1360 (1864).
AVB/Bulletin communal de Bruxelles, II, 1874, p. 509.
ACI/TP Historique des rues (1925).

Ouvrages
29
 : Inventaire visuel de l'architecture industrielle à Bruxelles. Bruxelles hors pentagone, AAM éd., Bruxelles, 1980-82, fiche 120.