Typologie(s)

immeuble à appartements

Intervenant(s)

Styles

Modernisme

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Etterbeek (DMS-DML - 1994-1997)

Recherches et rédaction

1993-1995

id

Urban : 14163
voir plus

Description

Immeuble à appartements de style moderniste construit à l'angle de la r. de Linthout no 138, d'après une demande de permis de bâtir de 1933.

Façade en briques rouges de Boom de trois niveaux sur caves hautesSous-sol à demi enterré, surélevant le rez-de-chaussée., quatre travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. r. Léon de Lantsheere et deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. r. de Linthout. SoubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. en moellonsPierres grossièrement équarries mises en œuvre dans une maçonnerie. de la Meuse et pierre de taille ajouré de quatre ouvertures rect. grillées, profil utilisé pour toutes les baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement.. Suivie de la travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. d'entrée, percée d'une porte et d'une verrière éclairant la cage d'escalierEspace à l'intérieur duquel se développe un escalier., la Ire travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. présente trois fenêtres identiques surmontant une entrée de garage. Travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. suivante mise en évidence par un oriel sur les trois étages reprenant le même type d'ouvertures. A l'angle des deux rues, fenêtres en largeur épousant l'angle sous un petit pignonPartie supérieure d’un mur-pignon, parallèle aux fermes de charpenterie, correspondant à la hauteur du comble. Il possède des rampants de formes variées : droits, chantournés, etc. en escalier. Une 2e porte r. de Linthout est surmontée de trois fenêtres. Corniche de bois sur aisseliersEn menuiserie, pièce de bois disposée de biais, portant le débordant d’un toit ou d’un auvent. En charpenterie, lien disposé en oblique, soulageant une pièce horizontale et portant sur une pièce verticale.. Toiture en terrasse.

Sources

Archives

ACEtt./TP 2490 (1933).

Arbres remarquables à proximité