Typologie(s)

maison d’architecte

Intervenant(s)

Vital COPPEarchitecte1927

Styles

Modernisme
Art Déco

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Etterbeek (DMS-DML - 1994-1997)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

1993-1995

id

Urban : 15189
voir plus

Description

Maison construite sur les plans de l'arch. Vital COPPE en 1927 pour être sa maison personnelle.

Façade de briques, recouverte d'un crépiLe crépi est un enduit non lissé de plâtre ou de mortier. Il est rugueux, ce qui le distingue des autres enduits. aux étages. Quatre niveaux et deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. dont la verticalité est accentuée par la superposition des baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. géminées éclairant la cage d'escalierEspace à l'intérieur duquel se développe un escalier. dans la travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. g. ; porte d'entrée cintrée. Dans la travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. dr., baieOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. rect. au r.d.ch. et au dern. niveau ; logette de plan rect. au ler étage, surmontée d'un balcon précédant une porte-fenêtre accostée de deux ouvertures latérales.

Sources

Archives
ACEtt/TP 1574 (1927).

Périodiques
« Quelques habitations privées à Bruxelles. Albert Callewaert, Maurice Van Nieuwenhuyse, P. Verbruggen, A. Deboodt, V. Coppe, architectes » in L'Émulation, 5, 1932, p. 138.

Arbres remarquables à proximité