Typologie(s)

maison ou immeuble de rapport
rez-de-chaussée commercial

Intervenant(s)

INCONNU - ONBEKEND1888-1889

Styles

Néoclassicisme

Inventaire(s)

  • Inventaire du patrimoine monumental de la Belgique. Bruxelles Pentagone (1989-1993)
  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)

Recherches et rédaction

2016

id

Urban : 33418
voir plus

Description

Immeuble de rapport de quatre niveaux de hauteur dégressive et cinq travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. en double corpsUn bâtiment est dit en double corps lorsqu'il présente, au rez-de-chaussée, deux rangées de pièces séparées par un couloir axial., sous bâtièreToit à deux versants. de tuiles, dont le permis de bâtir date de 1888-1889. Façade d’esprit néo-classique, en pierre bleue, enduite aux niveaux supérieurs, rythmée verticalement par les trumeauxPan de mur compris entre deux travées ou entre deux baies d'un même niveau. à refends et les pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau. colossaux qui l’encadrent et bordent la travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. axiale et horizontalement par les balcons en ferronnerieÉléments en fer d’une construction, qu’ils soient en fer forgé, en fonte ou dans un autre matériau ferreux., continus aux premier et deuxième étages, axial et inséré dans l’allège encadrée de cordonsCorps de moulure horizontal, à rôle purement décoratif, situé sur une partie quelconque d’une composition. au troisième. Travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. axiale marquée, au deuxième, par le ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général. du balcon sur console. Ouvertures rectangulaires, à encadrement profilé en creux ou à filets et crossettesRessauts décoratifs situés aux angles d’un élément tel qu’un encadrement.. ArchitraveMoulure inférieure de l’entablement, située sous la frise. moulurée, friseBande horizontale, décorée ou non, située au milieu de l’entablement. Par extension, suite d’ornements en bande horizontale. de cache-boulins étoilés, corniche de bois à mutulesModillons de l’ordre dorique. Éléments décoratifs en forme de dé assez plat, répétés sous une corniche. et denticules. Rez-de-chaussée commercial conservant l’ordonnance d’origine : dans l’axe, la porte d’entrée privée, rectangulaire, à deux vantauxLe mot vantail désigne le battant d’une porte ou d’une fenêtre. et traverseÉlément horizontal divisant une baie ou pièce horizontale d'une menuiserie. d’imposte en bois, entre deux vitrines flanquées d’une porte à l’angle.

Sources

Archives
AVB/TP 9944 (1888-1889).

Arbres remarquables à proximité