Typologie(s)

maison bourgeoise
menuiserie

Intervenant(s)

Styles

Éclectisme

Recherches et rédaction

2016-2017

id

Urban : 37717
voir plus

Description

Maison bourgeoise de style éclectique, avec atelier arrière de menuiserieÉléments de bois relevant de l’art du menuisier. Pour une façade, le mot peut désigner les portes, les châssis, les éventuelles logettes et la corniche. Par extension, le terme désigne également l'huisserie métallique et en PVC. mécanique, conçus en 1915 pour l’entrepreneur Albert de Wael.

Façade en briques orangées, rehaussée de pierre blanche et de pierre bleue. SoubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue. à bossages rustiques. ÉlévationDessin à l'échelle d'une des faces verticales d’un édifice. Par extension, façade d'un bâtiment ou ensemble de ses façades. de trois niveaux et trois travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade.. Travée principaleTravée la plus large de l’élévation, marquée par un ressaut et une décoration plus abondante. Les façades de composition asymétrique comportent d'ordinaire une travée principale. percée de deux fenêtres jumelles, surmontées d’un bow-windowDe l’anglais bow (arc dans le sens d’arqué, courbé) et window (fenêtre). Le bow-window apparaît avec l’Art nouveau. Il s’agit d’un élément en surplomb qui s’intègre par son plan cintré à la façade. Il se différencie de la logette, d’ordinaire de plan rectangulaire et qui paraît appliquée sur la façade. Le bow-window peut occuper plusieurs niveaux. sous terrasse devançant un tripletGroupement de trois baies. Les deux latérales, identiques, sont différentes de la baie centrale, d’ordinaire plus vaste.; lucarne-pignon passante en maçonnerie, percée de deux fenêtres jumelles. Porte piétonne à la deuxième travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade.. À la troisième, porte cochère, surmontée à chaque étage d’un balcon de plan cintré devançant une porte-fenêtre en T. Corniche remplacée. Portes conservées, la piétonne à joursOuverture vitrée dans une menuiserie ou baie de petite dimension. à élégante grille en fer forgé, ainsi que les châssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. du premier étage, à imposteUn élément dit en imposte se situe à hauteur du sommet des piédroits. Imposte de menuiserie ou jour d’imposte. Ouverture dans la partie supérieure du dormant d’une menuiserie. à vitraux; certaines traversesÉlément horizontal divisant une baie ou pièce horizontale d'une menuiserie. denticulées.

Vaste atelier arrière de deux niveaux sous pignonPartie supérieure d’un mur-pignon, parallèle aux fermes de charpenterie, correspondant à la hauteur du comble. Il possède des rampants de formes variées : droits, chantournés, etc., ce dernier prévu double à l’origine.

Sources

Archives
AVB/TP Laeken 3672 (1915).