Typologie(s)

maison ou immeuble de rapport

Intervenant(s)

Styles

Modernisme

Recherches et rédaction

2018

id

Urban : 38351
voir plus

Description

Maison de rapport moderniste, conçue vers 1935.

Bâtiment de trois niveaux sous toit plat. Façade en briques rouges à joints horizontaux accentués, rehaussée d’éléments en béton. SoubassementPartie massive d’un bâtiment construite au sol et constituant l’assise du bâtiment. À Bruxelles, le soubassement est d’ordinaire en pierre bleue., appuis (peints) et couvre-murCouverture, souvent en pierre ou en céramique, disposée au sommet d’un mur pour le protéger de l’eau de pluie. Les pignons et les murs de clôture sont d’ordinaire pourvus d’un couvre-mur. en pierre bleue. ÉlévationDessin à l'échelle d'une des faces verticales d’un édifice. Par extension, façade d'un bâtiment ou ensemble de ses façades. largement occupée par un avant-corps peu profond percé de fenêtres en bandeauÉlément horizontal, soit en saillie et de section rectangulaire, soit dans le plan de la façade. surlignées d’un linteauÉlément rectiligne d’un seul tenant, en pierre, bois, béton ou métal, couvrant une baie., formant auventPetit toit couvrant un espace devant une porte ou une vitrine. aux premier et dernier niveaux, et ponctuées vers la gauche d’une colonnette polygonale à revêtement de marbre noir. Au rez-de-chaussée, porte à piédroitsLes piédroits sont les éléments verticaux latéraux de l’encadrement d’une baie, portant son couvrement. de même marbre. Porte vitrée conservée; châssis remplacés.
Grille tubulaire du jardinet conservée.


Arbres remarquables à proximité