Implantée dans le prolongement de la rue de Laubespin, la rue Eugène Hubert débute à hauteur de la rue Théophile De Baisieux et aboutit à l’avenue Ernest Masoin. Elle marque la frontière avec le territoire de Jette, sur lequel se situe son côté pair.

Jusqu’à l’échange de terrains réalisé en 1925 entre la Ville de Bruxelles et Jette pour l’inclusion dans le territoire de la première du site de l’hôpital Brugmann, l’emplacement de la future artère se situait sur Jette. C’est cette année-là qu’elle fut vraisemblablement percée et baptisée, par arrêté du Collège de la Ville de Bruxelles du 20.04.1925. À l’instar d’autres artères proches de l’hôpital Brugmann, sa dénomination rend hommage à un médecin, Eugène Hubert (1839-1905), à qui l’on doit notamment le perfectionnement du forceps.

Dotée de zones de recul à usage de jardinets, la rue est bâtie, côté impair, d’un vaste complexe à appartements avec commerces, conçu en 1971.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
AVB/TP 93433 (1971).

Ouvrages
VAN KRIEKINGE, D., Essai de toponymie laekenoise, Laeken, 1995, s.p.
VAN NIEUWENHUYSEN, P., Toponymie van Laken (thèse de doctorat en Philologie germanique), UCL, Louvain-la-Neuve, 1998, p. 818.