La place Louis Steens est un rond-point situé à l’intersection du boulevard du Centenaire et de l’avenue du Gros Tilleul. L’avenue du Hallier y débute au nord-est.

Tout comme les artères qu’elle articule, la place a été tracée en vue de l’Exposition universelle et internationale de Bruxelles 1935. Elle fut baptisée par arrêté du Collège de la Ville de Bruxelles du 02.06.1933, en l’honneur de Louis Steens (1849-1933), qui venait de décéder. Cet homme politique fut échevin à la Ville de Bruxelles de 1882 à 1933 et président de la Société anonyme du Canal et des Installations maritimes de Bruxelles.

Lors de l’exposition de 1935, le rond-point fut doté d’un vaste bassin de 38 mètres de diamètre, ponctué d’une fontaine lumineuse. En 1957, à la veille de l’Expo 58, fut implanté à l’entrée de l’avenue du Hallier un monument en l’honneur d’Adolphe Max (voir notice), qui fut bourgmestre de la Ville de Bruxelles de 1909 à 1939. Le temps de l’Expo, la place fut rebaptisée rond-point de l’
Étoile et accueillit une station de télésiège. Son terre-plein central est aujourd’hui occupé par un parterre à motifs circulaires.

Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
AVB/AR rues, boite 20-24, cote 23, no20 (
09.06.1933).

Ouvrages
Le livre d’or de l’Exposition universelle et internationale Bruxelles 1935, Comité exécutif de l’exposition, Bruxelles.
VAN KRIEKINGE, D., Essai de toponymie laekenoise, Laeken, 1995, s.p.
VAN NIEUWENHUYSEN, P., Toponymie van Laken (thèse de doctorat en Philologie germanique), UCL, Louvain-la-Neuve, 1998, pp. 1397-1398.