Typologie(s)

villa isolée

Intervenant(s)

Julien MARCHANDarchitecte1963

Styles

Modernisme

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2018

id

Urban : 38456
voir plus

Description

Villa moderniste, architecte Julien Marchand, 1963.

Implanté perpendiculairement à l’avenue, bâtiment à structure de béton, de plan rectangulaire et de deux niveaux, le premier enterré à l’arrière, sous toiture en V très aplati. Façades en briques peintes en blanc, rehaussées de pierre bleue.
Côté rue, façade implantée en retrait derrière un porche surmonté d’une terrasse entre deux pans de mur. Pans parementés de moellonsPierres grossièrement équarries mises en œuvre dans une maçonnerie. de pierre bleue au premier niveau, celui de gauche se prolongeant en mur de soutènement dans le jardinet; pans en béton intégrant des blocs de verre colorés irréguliers au second. Couverte par le débordement incliné du toit, terrasse à parapetUn parapet en maçonnerie est un muret servant de garde-corps. de moellons et grille inclinée à barreaux verticaux. Porte piétonne à piédroitsLes piédroits sont les éléments verticaux latéraux de l’encadrement d’une baie, portant son couvrement. en pilastre couverts de plaquettes de marbre clivé. Elle est flanquée d’une entrée de garage et de la fenêtre d’un bureau, l’ensemble surligné d’un lambrisLe lambris est un revêtement de menuiserie, de marbre ou de stuc couvrant la partie inférieure ou l'entièreté des murs d’une pièce. de planchettes. AllègePartie de mur située sous l’appui de fenêtre. La table d’allège est une table située sous l’appui de fenêtre. de la fenêtre de même matériau. Deux vastes baiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. égales au second niveau. Portes conservées, celle de garage pleine, la piétonne vitrée, à imposant poussoir de bois en V couché raccordé visuellement à un large montant de même matériau intégrant la sonnette.
Façade latérale gauche marquée par une cour anglaise éclairant le premier niveau, de plan cintré et bordée d’un garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. métallique. Façade latérale droite marquée par une terrasse prolongeant celle de l’avant et une importante gaine de cheminée en moellonsPierres grossièrement équarries mises en œuvre dans une maçonnerie. perpendiculaire à la façade et à couverture métallique.
Muret de clôture du jardin en moellonsPierres grossièrement équarries mises en œuvre dans une maçonnerie..

À l’intérieur, au second niveau, living à l’avant, avec coin de feu dans le coin arrière droit. Hall central desservant cuisine et salle de bain à gauche, deux chambres à l’arrière et une troisième à droite.

Sources

Archives
AVB/TP 81615 (1963).