Typologie(s)

immeuble à appartements
immeuble de bureaux

Intervenant(s)

René STAPELSarchitecte1973

Michel BENOITarchitecte1973

Thierry DE VUYSTarchitecte1973

Styles

Modernisme

Recherches et rédaction

2006-2007

id

Urban : 15913
voir plus

Description

Complexe comprenant deux immeubles, l'un de bureaux et l'autre de logements, reliés par un parking souterrain. Il est conçu en 1973 sur les plans de l'architecte René Stapels, en collaboration avec les architectes Michel Benoit et Thierry de Vuyst.

Le projet initial prévoyait cinq bâtiments, ramenés par la suite à trois, dont seuls deux ont été réalisés. Le projet est respectueux des arbres séculaires présents sur le terrain. Il prévoyait en outre une utilisation commune de l'infrastructure des parkings ; occupés par les employés des bureaux le jourOuverture vitrée dans une menuiserie ou baie de petite dimension. et par les habitants de l'unité d'habitation le soir et le week-end. Cela ne sera cependant pas effectif.

Au no 130-130a chaussée de La Hulpe, à l'angle de l'avenue des Coccinelles, imposant bâtiment asymétrique sous toit plat, sur plan en ressautsSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général. successifs. Murs-rideaux en vitrage réfléchissant, à châssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. en aluminium émaillé. En façades-pignons, pans de mur parementés de pierre blanche (Voirion et Savonnières). Formes trapézoïdales récurrentes dans l'élévation : terminaisons à angles tronqués évoquant des toits mansardés, et toitures en appentisToit à un seul versant. aux niveaux inférieurs. Dispositif d'entrée en angle, sous toiture en appentisToit à un seul versant..
Intérieur. L'immeuble est traversé par une galerie commerciale reliant les deux entrées du bâtiment et dotée d'escalators rachetant le dénivelé du terrain. Plafond du hall en miroir, ponctué d'ampoules nues. Cette galerie a été partiellement rénovée récemment.

Au no 98 chaussée de Boitsfort, en intérieur d'îlot, unité d'habitation affectant en façade principale la forme d'un versant de toiture paré de tuiles brunes, percé de terrasses et de fenêtres de toit. Implantation formant de multiples décrochements. Bâtiment de quatre à cinq niveaux sous toiture plate, scandé par des parallélépipèdes oblongs abritant les cages d'escalierEspace à l'intérieur duquel se développe un escalier.. L'entrée principale, au centre, est signalée par un appentisToit à un seul versant. vitré.

Sources

Archives
AVB/TP 87981 (1972), 87958 (1973), 97960 (1992).

Périodiques
« Reflets et transparences / Weersspiegeling en doorzichtigheid », Architect action, 7, 1978, pp. 27-30.

Arbres remarquables à proximité