Typologie(s)

immeuble de bureaux
immeuble à appartements

Intervenant(s)

Charles RIFFLARTarchitecte1949

Styles

Art Déco

Inventaire(s)

  • Actualisation permanente de l'inventaire régional du patrimoine architectural (DPC-DCE)

Ce bien présente l’(es) intérêt(s) suivant(s)

  • Artistique
  • Esthétique
  • Historique
  • Urbanistique

Recherches et rédaction

2016

id

Urban : 36252
voir plus

Description

À l’angle du quai de Willebroeck, immeuble de bureaux et à appartements de style Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs., conçu en 1949 par l’architecte Ch. Rifflart pour l’industriel E. J. H. Mertens, propriétaire de l’usine de café voisine (voir no4 rue de la Dyle).

Bâtiment de cinq niveaux sous toit plat bordé par un muret d’attique. Façade en briques rouges, aujourd’hui peintes au rez-de-chaussée, rehaussée de pierre bleue et d’éléments enduits. Une travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. vers le quai, trois vers la rue, reliées par une large travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. d’angle de plan cintré. Étages traités en ressautSaillie d'une partie de mur par rapport à l’alignement général.. Première travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. de plan en éperon. La deuxième percée de fenêtres en bandeauÉlément horizontal, soit en saillie et de section rectangulaire, soit dans le plan de la façade. et passant la corniche. Troisième travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. d’entrée, en décalage, à fenêtres divisées par un meneauÉlément vertical de pierre ou de métal divisant une baie. continuUn élément est dit continu s’il règne sur toute la largeur de l’élévation ou sur plusieurs travées.. Dernière travée1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. percée d’une porte de garage et marquée aux étages par un angle cintré. HuisserieMenuiseries qui s’ouvrent et se ferment, c’est-à-dire les portes et les fenêtres. Par extension, le terme désigne également les fenêtres à châssis dormants. remplacée, excepté la porte de garage, métallique.

À l’origine, bureaux aux deux premiers niveaux, un appartement par étage aux suivants.

Sources

Archives
AVB/TP 59557 (1949).


Arbres remarquables à proximité