Cet espace vert public s'insère dans un vaste complexe d'immeubles à appartements bordé par la rue Konkel, les avenues Jan Olieslagers et Montagne au Chaudron. Il est inauguré en 1997.

Baptisé en l'honneur de l'égyptologue Jean Capart (1877-1947), qui vécut à Woluwe-Saint-Pierre, le parc résulte d'une opération conjointe. L'initiative revient en effet à la famille Capart tandis que la commune en est le concepteur et le maître d'ouvrage.

Le parc se compose de deux pelouses séparées par un petit sentier gravillonné; les arbres à haute tige et les arbustes bordent des espaces gazonnés. L'hommage à l'homme de science est rendu sous la forme d'une pyramide en briques jaunes, dont les proportions correspondent à celle de Kheops. Un bas-relief en bronze, œuvre du sculpteur italien Montana, représentant le scientifique de profil, y est inséré.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Ouvrages
DEROM, P. (dir.), Les sculpures de Bruxelles. Inventaire des sculptures publiques, Galerie Patrick Derom, Bruxelles, 2002, p. 136.

Périodiques
Wiluwa, 53, 1996, p.8.