Reliant les avenues Montgolfier et Louis Jasmin, l'avenue du Cosmonaute est une courte et large artère à caractère résidentiel percée en 1964. Le toponyme a sans doute été choisi parce qu'il cadre bien avec les noms de rue liés à l'aviation du quartier, qui perpétuent le souvenir de l'ancien champ de courses de Stockel. Le choix du cosmonaute en particulier est vraisemblablement lié aux progrès de l'aérospatiale des années 1960.

Les constructions, alignées derrière une zone de recul, remontent toutes à la seconde moitié des années 1960. Exception faite du n°1, immeuble de trois niveaux à l'angle de l'avenue Montgolfier, ce sont des maisons unifamiliales, groupées par séries de trois ou quatre, et de type bel étage. Par leur gabarit identique et leurs matériaux, dominés par la tuile et la brique rouge, souvent associées aux moellons, elles confèrent une grande homogénéité, voire une certaine monotonie à la rue.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
ACB/WSP Division 3, section D, feuille 8, feuillet 32 (1964).