La Petite rue des Secours relie la rue des Secours, à Saint-Josse-ten-Noode, à la rue de la Chaumière, à Schaerbeek. Elle est coupée en deux par la frontière communale.

Anciennement dénommée impasse du Secours, la ruelle est ouverte en vertu de l'arrêté royal du 28.04.1846. Malgré un projet d'élargissement à dix mètres dressé en 1867, la rue présente toujours une largeur d'environ trois mètres dans sa partie sud et six dans sa partie nord.

Côté impair, signalons, au no3, l'arrière de l'ancienne propriété du peintre Ernest Blanc-Garin, qui s'installe en 1874 ou 1875 au no87 de rue de la Poste; il y fait bâtir un atelier à l'arrière, doublé d'un second en 1883. La ruelle longe ensuite le mur de clôture de l'ancien couvent des Sœurs du Pauvre Enfant Jésus, érigé dans les années 1880 (voir no91-93 rue de la Poste).

Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire

Sources

Archives
ACS/Urb. 3: 217-87.
ACS/TP 242.
ACS/Bulletin communal de Schaerbeek, Rapport sur la situation et l'administration des affaires de la commune pendant l'exercice 1868, pp. 62-64.

Ouvrages
DEKOSTER, J.-A., Les rues de Schaerbeek, Bruxelles, 1981, p. 102.

Périodiques
MERTENS, A., ROZEZ, «Poste (rue de la)», Annuaire du Commerce et de l'Industrie de Belgique, Province de Brabant, Bruxelles et sa banlieue, Bruxelles, Établissements généraux d'imprimerie, 1873, 1875.

Cartes / plans
POPP, P. C., Atlas du Royaume de Belgique, plan parcellaire de la commune de Schaerbeek, vers 1858.
Plan de la commune de Schaerbeek 1876, Institut géographique national.