Typologie(s)

maison bourgeoise
atelier d'artiste

Intervenant(s)

Ferdinand MULSarchitecte1904

Styles

Éclectisme

Inventaire(s)

  • Inventaire d'urgence du patrimoine architectural de l'agglomération bruxelloise (Sint-Lukasarchief 1979)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Schaerbeek (Apeb - 2010-2015)

Recherches et rédaction

2012-2013

id

Urban : 21723
voir plus

Description

Maison bourgeoise de style éclectique, conçue par l'architecte Ferdinand Muls pour l'échevin Gustave Latinis, 1904.

Elle prend place au sein d'une enfilade particulièrement cohérente de maisons de même style allant du no21 au no59.

Élévation de quatre niveaux, à deux travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. inégales aux trois premiers. Façade en briques claires rehaussées de briques vernissées bleu foncé et de pierre bleue. Rez-de-chaussée surélevé traité en loggiaPetite pièce dans-œuvre, largement ouverte sur l’extérieur par une ou plusieurs larges baies non closes par des menuiseries. à piliersSupport vertical de plan carré. sous poutrelle métallique; porte accessible par un escalier, terrasse à saillie de plan trapézoïdal et à garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. de bois ouvragé à balustresPetits supports en répétition, généralement profilés et de section circulaire, constituant une balustrade. devançant une porte-fenêtre flanquée de lambrisLe lambris est un revêtement de menuiserie, de marbre ou de stuc couvrant la partie inférieure ou l'entièreté des murs d’une pièce.. Au-dessus de l'entrée, sgraffiteTechnique de décoration murale consistant à recouvrir d’une mince couche d’enduit clair une première couche de ton sombre. Un dessin est ensuite créé en grattant partiellement l’enduit clair, alors qu’il est encore frais, pour mettre à jour l’enduit foncé sous-jacent. Les traits des dessins apparaissent ainsi en creux et en foncé. En outre, la couche d’enduit clair peut être mise en couleur. portant la mention «VILLA DES / MARGUERITES». Aux deux premiers étages, travée principaleTravée la plus large de l’élévation, marquée par un ressaut et une décoration plus abondante. Les façades de composition asymétrique comportent d'ordinaire une travée principale. flanquée de pilastresÉlément vertical plat en ressaut qui évoque un support (un pilier engagé). Il peut être muni d’une base et d’un chapiteau.. Balconnets, celui du deuxième étage devançant des portes-fenêtres jumelles. Sans doute destiné à abriter un atelier d'artiste, dernier étage largement ajouré d'une fenêtre en bandeauFenêtre percée sur une grande partie de la largeur de la façade et formant visuellement un bandeau., intégrant une porte-fenêtre. Corniche en gorge d'origine, à aisseliersEn menuiserie, pièce de bois disposée de biais, portant le débordant d’un toit ou d’un auvent. En charpenterie, lien disposé en oblique, soulageant une pièce horizontale et portant sur une pièce verticale.. ChâssisPartie en menuiserie d'une fenêtre. remplacés. Porte conservée. Garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. en fonteFer riche en carbone, moulé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des colonnettes, des cache-boulins. Contrairement au fer forgé, la fonte est cassante et résiste mal à la flexion. et grilles du jardinet conservés.

Sources

Archives
ACS/Urb. 283-47.

Arbres remarquables à proximité