Typologie(s)

cinéma

Intervenant(s)

René AJOUXarchitecte1934-1951

Statut juridique

Inscrit sur la liste de sauvegarde depuis le 27 mars 1997

Styles

Modernisme

Inventaire(s)

  • Inventaire des salles de cinéma (1993)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Saint-Josse-ten-Noode (DMS-DML - 1994-1997)

Recherches et rédaction

1993-1995

id

Urban : 10922
voir plus

Description

A partir de 1912, brasserie-cinéma-salle de fêtes  A la Girafe  au no 38. En 1931 transformé en cinéma, d'abord sous le nom de Casino de Saint-Josse. En 1942, sous le nom act. de Mirano, adaptation de l'entrée du cinéma au style de l'époque par l'arch. R. AJOUX, qui dessina également les plans du cinéma Century en 1938 et un 1er projet, non réalisé, pour le Marignan.

Après la démolition des immeubles no 5, 38 et 40, reconstruction en 1951 sur des plans du même arch. R. AJOUX. Jusqu'en 1976, géré par la société Les Cinés de SaintJosse, qui exploite aussi le Marignan. En 1977, prise en charge par la S.P.R.L. Les Cinés Madou. À l'origine, salle rect. avec une capacité de 600 places réparties entre le parterre et le balcon. La dern. séance eut lieu en 1978. Après des travaux qui ont commencé en 1981, ouverture d'une boîte de nuit, le Mirano Continental. Depuis 1995, partiellement réutilisé comme salle de cinéma.

Façade avant en béton armé de trois niveaux en retrait interrompus par un auventPetit toit couvrant un espace devant une porte ou une vitrine. monumental, servant également de toiture aux deux 1ers étages ; 3e niveau sous pignon à gradinsPignon dont les rampants sont étagés en escalier, à la manière de gradins. ; caves sur toute la surface. Les deux lers étages accentués horizontalement par l'auventPetit toit couvrant un espace devant une porte ou une vitrine. et les registresAlignement horizontal de baies sur un pignon. continus de fenêtres contrastant avec l'enseigne lumineuse verticale portant l'inscription Ciné MIRANO. Jeu plastique des volumes courbes du r.d.ch. et du 1er étage. Section d'entrée se composant d'un hall d'accès en forme d'entonnoir ouvert (voir Marignan), avec parementRevêtement de la face extérieure d’un mur. de travertin et panneaux peints à motifs géométriques, couronnée d'un auventPetit toit couvrant un espace devant une porte ou une vitrine. dont le plafond est éclairé par des tubes au néon dessinant un motif de striure caractéristique des années 1950.

Chaussée de Louvain 38-40, anc. cinéma Mirano (BERCKMANS, C, BERNARD, P., 2007, p. 177).

Donne accès à un large foyer avec guichet, vestiaire et deux escaliers menant resp. aux toilettes du sous-sol et au ler étage. LambrisLe lambris est un revêtement de menuiserie, de marbre ou de stuc couvrant la partie inférieure ou l'entièreté des murs d’une pièce. en bois blond typique associés à la peinture bleu foncé des murs, sous faux plafond. Quatre portes à deux vantauxLe mot vantail désigne le battant d’une porte ou d’une fenêtre. donnent accès à un espace bas de plafond comportant act. un petit bar en forme d'ellipse, suivi d'un 2e bar tout en largeur donnant sur la salle de cinéma, son proscenium et sa scène. Au r.d.ch., act. piste de danse incrustée de bois dans le sol de granite ; de là, deux escaliers à rampe en fer forgéFer façonné à chaud sur l’enclume, utilisé pour réaliser des éléments architecturaux comme des garde-corps, des ancres, des grilles, des épis de faîtage. donnent accès au balcon. Depuis quelques mois, à nouveau aménagé pour les séances de cinéma, avec une capacité de 166 places. Derrière le balcon, double cabine de projection, foyer ou palier (en restauration) avec accès au balcon, appartement, act. utilisé comme bureau et remises. Décoration intérieure de la salle d'origine, en style Art DécoStyle Art Déco (entre-deux-guerres). Tendance à la géométrisation des formes et des ornements architecturaux, doublée de jeux de matériaux, de textures et de couleurs. tardif ; friseBande horizontale, décorée ou non, située au milieu de l’entablement. Par extension, suite d’ornements en bande horizontale. en plâtre, moulures, lambrisLe lambris est un revêtement de menuiserie, de marbre ou de stuc couvrant la partie inférieure ou l'entièreté des murs d’une pièce. en bois clair et tissu plissé act. associés à une peinture bleu foncé.

 Sauvegarde 27.03.1997.

Sources

Archives
ACSJ/Urb./TP 8525 (1912), 12281 (1934), 13658 (1942), 14511 (1951).

Ouvrages
CRUNELLE, M., DEBLIECK, D., VAUTHIER, E., et al., Inventaire des salles de cinéma de la Région de Bruxelles, Service de Monuments et Sites, Bruxelles, 1994, fiche 155.
BERCKMANS, C., BERNARD, P., Bruxelles '50 '60. Architecture moderne au temps de l'Expo 58, Aparté, 2007, p. 177.

Périodiques
BRAEKEN, J., « Paleizen voor de hoofdstad », M & L, 5, 1988, pp. 48-62.

Arbres remarquables à proximité