Typologie(s)

rez-de-chaussée commercial
maison d’habitation
dépendances

Intervenant(s)

Styles

Néoclassicisme

Inventaire(s)

  • Actualisation de l'inventaire d'urgence (Sint-Lukasarchief - 1993-1994)
  • Actualisation du projet d'inventaire régional du patrimoine architectural (DMS-DML - 1995-1998)
  • Le patrimoine monumental de la Belgique. Saint-Josse-ten-Noode (DMS-DML - 1994-1997)

Recherches et rédaction

1993-1995

id

Urban : 10884
voir plus

Description

À l'origine, deux maisons néo-classiques et une écurie (ch. de Haecht no 6), le tout construit en 1838 et formant un ensemble avec les nos 169, 171-173 de la r. Royale. En 1879, l'écurie est exhaussée au niveau des autres maisons et transformée en habitation, en même temps que tous les r.d.ch. sont transformés en magasins : six doubles vitrines avec entresol et porte centrale, dont deux r. Royale (trois encore conservées dans leur état d'origine). L'ensemble compte onze travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. ch. de Haecht et cinq r. Royale. Trois niveaux séparés par des bandeauxÉlément horizontal, soit en saillie et de section rectangulaire, soit dans le plan de la façade.. Façades enduites et peintes sur soclesMassif surélevant un support ou une statue. en pierre bleue. BaiesOuverture, d'ordinaire une porte ou une fenêtre, ménagée dans un pan de mur, ainsi que son encadrement. rect. à encadrement mouluré aux étages. Barres d'appuiPetit garde-corps de faible hauteur et non saillant, compris dans l’embrasure d’une fenêtre. aux fenêtres du 1er étage et garde-corpsOuvrage de clôture qui ferme un balcon, une terrasse ou une porte-fenêtre. au 2e.


Sources

Archives
ACSJ/Urb./TP 22 (1838), 2376 (1879).

Arbres remarquables à proximité