Voie expresse longeant le Jardin botanique et dont le tracé, en 1958, a amputé une partie de celui-ci. Parallèle au bd du Jardin botanique et partant de la r. Gineste, cette avenue se prolonge sous la r. Royale par un tunnel remontant pl. Madou.

Elle doit son nom à une serre de l'arch. BALAT, autrefois dans la partie basse du Jardin botanique, aujourd'hui au domaine de Bouchout à Meise. Cette serre abritait une espèce géante de nénuphars, baptisée «Victoria Regia», d'où l'on tira erronément le nom de l'avenue par confusion avec celui de la reine Victoria.
Voir les biens de ce lieu repris à l'inventaire