Typologie(s)

presbytère/cure

Intervenant(s)

Styles

Beaux-Arts

Recherches et rédaction

1997-2004

id

Urban : 3119
voir plus

Description

Maison néoclassique, 1862, de quatre travées1. Division verticale d’une élévation, composée d’une superposition d’ouvertures, réelles ou feintes. 2. En plan, la travée est l'espace compris entre deux rangées de supports disposées perpendiculairement à la façade. égales sur trois niveaux.

Devenue cure de la paroisse en 1912, la façade est rhabillée en style Beaux-ArtsStyle Beaux-Arts (de 1905 à 1930 environ). Courant architectural puisant son inspiration dans les grands styles français du XVIIIe siècle. Riche et ornementé, il se caractérise souvent par des élévations en (simili-)pierre blanche et/ou brique orangée ainsi que par l’usage du fer forgé pour les garde-corps et la porte. : enduit à faux-jointsEnduit dans lequel sont tracés des sillons pour suggérer un appareil de pierre., trumeauxPan de mur compris entre deux travées ou entre deux baies d'un même niveau. de briques aux étages, allègesPartie de mur située sous l’appui de fenêtre. La table d’allège est une table située sous l’appui de fenêtre. à canaux au 1er, à tablePetite surface plane décorative, carrée ou rectangulaire. En menuiserie, on utilisera plus volontiers le terme panneau. affleurée au 2e, nouvelle porte en bois à traverseÉlément horizontal divisant une baie ou pièce horizontale d'une menuiserie. chantournée et ferronnerieÉléments en fer d’une construction, qu’ils soient en fer forgé, en fonte ou dans un autre matériau ferreux. caractéristique. À l'entablementCouronnement horizontal qui se compose d’une architrave, d’une frise puis d’une corniche. Les façades sont d’ordinaire coiffées d’un entablement. On peut également trouver un petit entablement au-dessus d’une baie ou d’une lucarne., cache-boulins à tête de lion et corniche à modillonsÉléments décoratifs de forme quelconque, répétés sous une corniche. d'origine.

Sources

Archives
ACSG/Urb. 1881 (1862), 392 (1912).

Arbres remarquables à proximité